Une question ? Nous vous répondons :
9h30-12h & 14h-17h
0565780195

jeudi 7 juillet 2022

Saint Ralph Milner

C'est en ce temps que Mes anges agiront à vos côtés à reconstruire vos cités selon Mes Voies et Mes préceptes. - Jésus à Agnès Marie

Agnès Marie

Message reçu par Agnès Marie (France)  Le 18 Mars 2009.

Fille, merci de venir à Mon écoute Je te bénis de ton zèle. Fille, écris : Mes enfants, Mon Règne s’en vient et il est proche. Mais avant, vous savez qu’il doit y avoir des bouleversements dus à la nécessaire purification du monde, des nations et des âmes. Car Je ne régnerai que sur toutes choses renouvelées et purifiées. Le reste, tout ce qui n’est pas de Moi, s’écroulera et disparaîtra : terres, nations et âmes.

Oui, Mes enfants : UN temps et la terre sera renouvelée, son visage changé, l’étendue de ses mers modifiée, sa structure consolidée après d’immenses bouleversements.

UN autre temps et les Nations choisies, par leur fidélité à Ma Croix et à la Foi de leurs pères resplendiront en plein midi tandis que les autres auront fini d’exister à Mes yeux et aux yeux du monde. C’est à peine si leur nom sera encore prononcé.
Toute nation pervertie et œuvrant sciemment contre Moi en tant que nation, ne sera plus. Mes Nations brilleront sur le monde nouveau que J’aurai modelé et J’étendrai, à partir d’elles, Mon Règne de Christ-Roi des Nations et Ma domination sur les âmes. Encore UN temps et, dans ces Nations fidèles, Je ferai surgir du milieu d’elles, des lignées de rois bons, justes et saints ; des gouverneurs avisés et fidèles, des économes astucieux, des professeurs savants dans les choses de Dieu par Amour, une cohorte de justes administrateurs de Mes Biens pour le salut et la vertu de leurs frères. C’est en ce temps que Mes anges agiront à vos côtés à reconstruire vos cités selon Mes Voies et Mes préceptes.

Puis UN-DEMI temps, et toutes les âmes composant Mon peuple saint demeurant dans les cités des Nations du monde nouveau seront baptisées dans l’Esprit dans une Nouvelle Pentecôte d’Amour sur le monde.

Alors Mon Règne sera un règne de Paix, de Justice et d’Amour.
Alors Mon peuple s’épanouira en sainteté sous Mon Soleil de Justice.
Alors la grande famille des saints du Ciel s’agrandira de celle des saints de la nouvelle terre.
Alors tous se retrouveront sans barrières dans une grande communion en Mon Amour de Bon Pasteur.
Alors Ma terre sera digne du Père. Alors l’homme prendra sa place au-dessus de Mes saints anges qui le serviront.
Alors la Joie de Dieu régnera et ce sera le temps de l’allégresse et l’action de grâce.
Mes enfants, Mon petit reste fidèle, vous verrez l’accomplissement de Mes promesses et vos enfants jouiront de cette nouvelle terre dans un esprit nouveau libéré de l’avidité, de la cupidité, de l’égoïsme, de la peur ; libéré du mal et de la souffrance, de la faim et de l’injustice.

Mes enfants, « un temps, deux temps et la moitié d’un temps » ne représentent pas trois années et demi mais bien trois séries d’événements à des niveaux différents dont un en deux temps : celui des nations.

Mes enfants, vous êtes déjà dans le premier temps de cette prophétie : le temps de l’écroulement mondial et de la purification du monde en tant que terre physique portant l’homme, le nourrissant, l’habillant, l’abritant et lui faisant admirer l’œuvre de Dieu à travers la création. Oui, en Vérité, ce temps est commencé. Je vous avertirai de la survenue des autres temps. Ils pourront être concomitants ou successifs selon les endroits de la terre et selon la Foi des hommes.
Attention aux secousses et aux tremblements, attention aux volcans et aux marées, attention aux pénuries et aux fléaux.
Attention au chaud et au froid, à l’eau et au feu, au vent et aux ouragans, attention aux pestes et aux pestilences. Tout, absolument tout doit être et sera renouvelé, purifié ou écarté. Je vous le dis : vous ne reconnaîtrez plus votre terre. Mes enfants, n’ayez pas peur, il faut que tout ceci arrive pour vous permettre ensuite de vivre dans la félicité et la Justice de Dieu. Soyez bénis, vous qui M’écoutez et qui prenez Mes avertissements au sérieux. Vous verrez la terre promise.

Jésus Christ-Roi, Maître des univers, Maître du monde, Maître des Nations, Roi des rois, Seigneur des âmes.

Le Grand Avertissement

Jésus : (…) ne le révélant que dans la période des dernières 72 heures.

Jésus : Je vous ai dit qu’une comète effrayante apparaîtra dans le ciel le jour de l’avertissement

Un immense merci à M Vincent DETARLE pour cet exposé remarquable: http://vincent.detarle.perso.sfr.fr/catho/avertissement.htm

Ces évènements sont plus proches que vous ne le pensez, et pas dans des dizaines d’années
Message de Jésus à John Leary (USA), reçu le 2 Décembre 2010
Jésus : « Mon peuple, il vient un Avertissement général qui sera une intervention surnaturelle de Ma Miséricorde Divine pour tenter de sauver beaucoup d’âmes. Cette expérience de l’Avertissement sera comme une expérience de mort imminente pour tout le monde en même temps.
Je vous ai dit que cet examen de vie aura lieu avant que l’Antéchrist ne prenne le pouvoir, et qu’il préparera les âmes à venir à Mes refuges. Plus vous verrez se rapprocher les moments de la mise en place du puçage des corps, de la loi martiale, et de virus plus virulents, et plus vous saurez que l’Avertissement est proche.
Dans l’expérience de l’Avertissement vous serez avertis de ne pas prendre de puces dans le corps, de ne pas adorer l’Antéchrist, et de vous préparer d’aller à Mes refuges. Après l’Avertissement vous devrez retirer les téléviseurs, les ordinateurs, et les radios de vos maisons afin de n’être pas contrôlés par les yeux de l’Antéchrist.
Ces événements sont plus proches que vous ne le pensez, et pas dans des dizaines d’années. »

Dans l’expérience de l’Avertissement, vous serez avertis de ne pas prendre la marque de la bête
Message de Jésus à John Leary (USA) reçu le 24 Septembre 2010

Jésus : « Mon peuple, cette vision du passage par une série de tunnels à travers des cavernes est un signe que vous aurez besoin de passer par une révision [complète] de vie, à travers le tunnel de l’Avertissement, avant d’aller à Mes refuges. Beaucoup de gens ne sont pas prêts à Me rencontrer dans leur jugement, et ils ignorent la nécessité d’aller à Mes refuges.

Dans l’expérience de l’Avertissement, vous serez avertis de ne pas prendre la marque de la bête, [c’est-à-dire] une puce électronique dans le corps, même si les méchants menacent de vous tuer.
Dans l’Avertissement de nombreuses âmes verront la nécessité de se convertir et de changer leur vie s’ils veulent éviter d’aller en enfer.
Dans l’Avertissement aussi, les gens qui veulent rester fidèles à Dieu verront la nécessité d’aller à Mes refuges pour éviter d’être tués par l’Antichrist et ses agents.
Comme les signes de la fin des temps sont tout autour de vous, soyez prêts pour votre expérience de l’Avertissement qui préparera chacun à la tribulation à venir. »

La totalité de cette expérience de l’Avertissement se fera hors du corps et hors du temps
Message de Jésus à John Leary (USA), reçu le 18 septembre 2010 (messe du dimanche)
Jésus : « Mon peuple, Je vous montre une autre indication des grâces que J’envoie pour tous dans l’expérience de Mon Avertissement. Dans cette intervention surnaturelle à venir, chacun aura l’occasion de voir ses péchés, de se repentir, et de changer sa vie. Vous allez tous venir à Moi dans une grande Lumière, et Je vais vous montrer le catalogue des péchés de votre vie, en mettant l’accent sur vos péchés non pardonnés.
C’est de Ma Divine Miséricorde que coulent vers vous Mes grâces et Ma miséricorde, et c’est pourquoi l’Avertissement est une telle bénédiction pour tous les pécheurs. Cette expérience sera un avant-goût du ciel [de l’au-delà] et tous les pécheurs vont se rendre compte à quel point ils M’offensent avec leurs péchés, mais déjà par leur indifférence à Mon amour.
Lorsque vous retournerez dans vos corps, le désir de repentir et de Confession brûlera dans vos âmes, tellement il vous sera nécessaire de changer vos vies. La totalité de cette expérience de l’Avertissement se fera hors du corps et hors du temps.
Rendez-Moi grâce et louange de vous plonger dans Ma grâce et Ma miséricorde. »

Une vision de l’Avertissement donnée à Jennifer (USA) le 9 décembre 2003
« Mon enfant, vous êtes témoin d’une vision de l’avertissement à venir. »
Le ciel est sombre et il me semble que c’est la nuit, mais mon cœur me dit que nous sommes au cours de l’après-midi. Je vois le ciel s’ouvrir et je peux entendre, de longs coups de tonnerre très puissants. Quand je lève les yeux, je vois Jésus saigner sur la croix et les gens tomber à genoux.
Jésus me dit alors : « Ils verront leur âme comme Je la vois. »
Je peux voir très nettement les blessures sur [le corps de] Jésus, et Jésus dit alors : « Ils verront chaque blessure qu’ils ont ajoutée à Mon Très Sacré-Cœur. »
Vers la gauche, je vois la Sainte Mère en pleurs puis Jésus me parle à nouveau et dit : « Préparez-vous, préparez-vous maintenant, car l’heure approche rapidement. Mon enfant, priez pour les nombreuses âmes qui périront à cause de leurs voies égoïstes et pêcheuses. »
Comme je lève les yeux, je vois les gouttes de sang tomber [du corps] de Jésus et frapper le sol. Je vois des millions de personnes des nations de toute la terre. Beaucoup ont un air totalement hagard alors qu’ils lèvent les yeux vers le ciel.
Jésus dit : « Ils sont à la recherche de la lumière car il ne devrait pas y avoir un tel temps d’obscurité, et pourtant ce sont les ténèbres du péché qui couvrent cette terre et la seule lumière que verra l’humanité apparaîtra d’où Je viens – [l’humanité] ne réalise pas le réveil qui est sur le point de lui être accordé. Ce sera la plus grande purification depuis le commencement de la création. »
Je vois des gens pleurer et d’autres, horrifiés, crier en voyant le saignement de Jésus sur la croix.
Jésus dit : « Ce n’est pas la vue de Mes blessures qui cause leurs souffrances; mais les profondeurs de l’âme apprenant qu’elle les a placées où elles sont. Ce n’est pas la vue de Mes plaies saignantes qui cause leur douleur ; mais de savoir que c’est Mon rejet par l’homme qui fait saigner Mes blessures. »
« Mon enfant, ainsi beaucoup périront, car leurs âmes se sont tellement éloignées de Moi, mais c’est encore Moi, Jésus, qui vous montrerai la grande profondeur de Ma miséricorde. »
« Mon enfant, tu vois que la terre a tremblé puisque cette heure purificatrice de l’illumination est proche, la fureur du lion va et vient au milieu de Mon peuple. La tentation va se multiplier car il cherche ses nombreuses de victimes. Ce sera la plus grande bataille spirituelle que l’homme ait jamais endurée. Mon enfant, dis à Mon peuple qu’aujourd’hui Je demande qu’il prenne garde à Mes paroles, car à l’Est le signe est sur le point de se lever.
Dis à Mes gens que c’est l’heure car Je suis Jésus et tout sera fait selon Ma volonté. »
Comme je lève les yeux, je continue à voir Jésus en sang sur la croix. Je continue à voir la Bienheureuse Mère en pleurs vers la gauche. La croix est d’un blanc radieux et lumineux dans le ciel, elle semble suspendue. Comme le ciel s’ouvre, je vois une vive lumière descendre sur la croix et dans cette lumière, je vois Jésus ressuscité apparaître en blanc, le regard tourné vers le ciel, puis levant Ses mains, il regarde alors en bas vers la terre et fait le signe de la Croix bénissant Son peuple.

Cette grande Lumière brillera, englobant tous les hommes, ce sera votre dernier AVERTISSEMENT
Message de Jésus à Marie des Philippines, le mardi 25 février 2010, à 7h 15, pendant les mystères lumineux
Je finissais le 4ème mystère lumineux, la transfiguration, quand…
Jésus : Je Me suis transfiguré la nuit, Je devins LUMIÈRE, Je montrai à mes disciples ma divinité. Je l’ai fait avant ma Passion.
Alors à nouveau, cela viendra avant votre prochaine passion. Je vous montrerai MA LUMIÈRE. Cette grande Lumière brillera, englobant tous les hommes, ce sera votre dernier AVERTISSEMENT.
Si vous NE vous CONVERTISSEZ toujours PAS, Je ne peux plus vous sauver (Il n’était pas fâché, mais plein de regret et de tristesse).
Croyez en Moi, croyez en Ma Miséricorde. Les âmes qui croient en Ma Miséricorde, Je les emplirai de grâces abondantes – plus que toute autre génération qui vous précède. J’ai soif de telles âmes.
Hâtez-vous … Hâtez-vous … Venez à Moi. Confiez-Moi tout : Je vous protègerai, Je vous éclairerai, Je vous fortifierai, Je vous donnerai de l’autorité, Je vous rendrai humbles, Je vous modèlerai, Je vous guiderai, Je vous utiliserai pour éclairer les autres, Je diminuerai votre moi, Je M’accroîtrai (en vous), J’augmenterai mes dons en vous…
Moi : Cette lumière de l’illumination qui pénétrera la conscience de l’homme, laissez-moi vous la décrire davantage :
1°) Elle est très brillante : peut-être dix fois la luminosité de notre soleil ; c’est brillant blanc et non brillant jaune.
2°) Elle ne brûle pas même si elle est très brillante.
3°) Je crois, et pardonnez-moi si je fais erreur, que nous la verrons avec nos yeux spirituels et PAS avec nos yeux physiques.
4°) Quand elle vous pénètre, c’est comme si votre corps physique disparaissait. Vous serez baignés, juste comme une pure âme, dans la LUMIÈRE DIVINE.
Cette lumière est Dieu. Chacun entrera et sera submergé dans la LUMIÈRE DE DIEU. De cette expérience, je n’ai saisi qu’une vision fugitive, mais vous n’en serez pas effrayés. C’est une si belle expérience, pleine d’amour. Après, vous ne douterez pas que Dieu est Amour, que Dieu est Lumière et que Dieu existe.
Traduction Robert

Beaucoup de celles qui goûteront à l’enfer ou au purgatoire se repentiront de leurs péchés, une fois qu’elles seront revenues dans leur corps
Message de Jésus à John Leary (USA), reçu le jeudi 13 juillet 2010 (Saint Henry)
Jésus : « Mon peuple, c’est un spectacle exceptionnel [dans la vision qui est donnée] de voir toutes les âmes de tous les coins de la terre venir toutes à la fois à travers ce tunnel transparent. Ce tunnel mène à leur mini-jugement avec Moi. Les âmes-corps semblent toutes avoir entre vingt et trente ans. La vitesse à laquelle les âmes sont en mouvement les fait ressembler à des traces floues.
Toutes les âmes vont voir la destination qui serait la leur si elles ne devaient pas changer de vie. Beaucoup de celles qui goûteront à l’enfer ou au purgatoire se repentiront de leurs péchés, une fois qu’elles seront revenues dans leur corps. Certaines vont changer, mais d’autres préfèreront rester dans le confort de leur vie pécheresse. Une fois que ces âmes auront acquis cette information, elles ne tiendront plus compte de leurs actes, car elles connaitront les conséquences de leurs décisions.
Toutes les âmes auront toujours leur libre arbitre pour décider de leur propre destination. Priez et travaillez sur les membres de vos familles pour qu’ils se repentent et se confessent se leurs péchés. Vous devez essayer d’informer vos proches de l’importance de sauver leurs âmes, encore à l’heure actuelle. S’ils refusent de M’écouter ou de vous écouter à vous, alors ils peuvent avoir à faire face à l’enfer ou au fond du purgatoire.
Ceci est encore un autre message sur l’expérience de l’Avertissement, dans laquelle chacun fera le bilan de sa vie et saura comment Je le juge. Soyez reconnaissants pour cette grâce de Ma Divine Miséricorde.

Le fait que je vous ai fréquemment donné ce genre de message est encore un signe que cette expérience se rapproche
Message de Jésus à John Leary (USA), reçu le samedi 8 mai 2010

Jésus : « Mon peuple, ce tunnel tournoyant est encore une représentation du tunnel que vous emprunterez pour Me rencontrer à la fois à votre mort et lors de l’Avertissement. L’Avertissement arrivera d’abord, mais la vision d’un banquet de noces dans le ciel représente Ma promesse à Mes fidèles pour ceux qui suivent Mes commandements.
Le fait que je vous ai fréquemment donné ce genre de message est encore un signe que cette expérience se rapproche. Si vous pratiquez votre foi et suivez Mes voies, vous n’aurez rien à craindre.
Pour ceux qui sont en état de péché mortel, il vaudrait mieux aller se confesser rapidement, de façon à n’avoir pas à affronter, engagés dans l’expérience de l’Avertissement, la possible épreuve de l’enfer. Vivre en bon Chrétien est la meilleure préparation pour l’Avertissement. De cette façon, il n’y aura pas de surprises.

Mes fidèles devront être prêts à évangéliser rapidement autant d’âmes qu’ils le pourront, car bientôt les gens oublieront ce qui s’est passé.
Message de Jésus à John Leary (USA), le mardi 17 avril 2010
Jésus : « Mon peuple, dans vos visions Je vous ai montré des choses d’autrefois dans un cercle pour indiquer que le message fait référence à l’Avertissement.
Vous vous demandez ce qui est différent dans le message d’aujourd’hui. L’Avertissement est une révision de vie que tout le monde aura en dehors du temps, dans Mon temps d’éternité immuable. Vous serez également en dehors de votre corps. Vous verrez l’ensemble des actes de votre vie, à la fois les bons et les mauvais, l’accent étant mis sur vos péchés non pardonnés et vos péchés d’omission.
Vous pouvez [certes] vous souvenir de certains moments de votre vie. La différence pour vous dans Mon Avertissement c’est que vous allez voir chacun de vos actes dans la dimension spirituelle du bien et du mal, et que vous aurez Mon jugement sur tous. Il n’y aura aucun doute dans votre esprit qui saura pourquoi chacune de vos mauvaises actions était perverse. Ensuite, vous devrez accepter Mon jugement sur l’endroit où vous iriez si vous deviez mourir à ce moment-là.
Lorsque vous vous rendrez compte du lieu où vos actes sont en train de vous envoyer, et une fois de retour dans votre corps, vous pourrez avoir un nouveau regard sur la vie. Beaucoup chercheront à se confesser et seront disposés à se convertir à la foi en Moi. Mes fidèles devront être prêts à évangéliser rapidement autant d’âmes qu’ils le pourront, car bientôt les gens oublieront ce qui s’est passé.
Mon Avertissement vise à sensibiliser tous les pécheurs [aux dimensions du bien et du mal] et il fait partie de Ma Divine Miséricorde qui désire sauver autant d’âmes qu’il se peut. Je suis conscient qu’après l’Avertissement certaines personnes refuseront toujours de croire en Moi, mais vous devez quand même prier pour eux et les évangéliser du mieux que vous le pourrez. »

Après l’Avertissement, les événements mèneront à l’arrivée de l’Antichrist, qui déclenchera la tribulation
Message de Jésus à John Leary (USA), le Vendredi 21 Mars 2010
Jésus : « Mon peuple, dans deux semaines vous allez célébrer Pâques et le Dimanche de la Divine Miséricorde. Le Dimanche de la Divine Miséricorde vous donne d’obtenir Ma Miséricorde, suivant les exigences de cette dévotion, et permet de laver toutes réparations dues pour tout péché passé.
Cette dévotion est un don de Dieu à l’Homme, et non comme d’autres dévotions que vous Me faites – ou à Mes saints –, qui sont de l’Homme à Dieu. Cette Mienne Miséricorde sera étendue à toute l’humanité dans l’expérience à venir de Mon Avertissement.
Partout dans le monde, au même moment, chacun va connaître hors de son corps et hors du temps, une révision de tous les actes de sa vie. Certaines personnes connaissent la mort ou ont des expériences de mort imminente, y assistent à une révision de leur vie, et un mini-jugement, et reviennent dans leur corps. Chacun va connaître une expérience similaire dans l’Avertissement : venir devant Moi, dans Ma Lumière, et bénéficier d’une illumination de sa conscience afin de distinguer réellement le vrai du faux, alors que Je jugerai tout acte commis à tort ou à raison. Peu importe qu’il pratique ou non une religion, chacun saura que c’est seulement par Moi que vous pouvez entrer au ciel.
Ce fut Mon Sacrifice sur la Croix qui vous libéra de vos péchés. Il suffit seulement pour vous de dire que vous regrettez vos péchés et de Me demander pardon, et vos péchés sont lavés en Confession. Je vous ai laissé sur la terre avec Ma Présence Réelle dans Mon Saint Sacrement, à la Messe. Je suis réellement Présent dans chaque Hostie consacrée et dans le Vin consacré. Je demande seulement que vous Me receviez dignement dans la Sainte Communion, sans aucun péché mortel, de façon à éviter tout péché de sacrilège.
Je veux rectifier le commentaire du prêtre visiteur qui a déclaré que Je n’étais pas dans Mon tabernacle. Cela touche à l’hérésie car Je suis réellement présent dans les hosties qui sont conservées dans Mon tabernacle. Je vous invite à visiter Mon tabernacle, et à M’adorer parce que Je suis sacramentellement Présent parmi vous. Dieu le Saint Esprit est en vous puisque vous êtes des temples de l’Esprit Saint, Mais Mon Eucharistie est un mystère de Ma Présence Réelle.
L’Avertissement fait partie de Ma Miséricorde Divine qui donne à chaque âme une chance d’être sauvé. Votre attention sera portée sur l’ensemble de vos péchés restés sans pardon et sur les péchés par omission. Après l’Avertissement, beaucoup voudront se confesser, et ce sera l’occasion pour Mes meilleurs guerriers de la prière d’évangéliser les âmes, spécialement les âmes de vos familles.
Après l’Avertissement, les événements mèneront à l’arrivée de l’Antichrist, qui déclenchera la tribulation. Priez pour Ma protection à Mes refuges, puisque Moi et Mes anges vous y protégeront contre les méchants. »
[Le Dimanche de fête de la Miséricorde, la réconciliation, à travers le sacrement, acquiert une puissance incommensurable. Autrement dit, elle équivaut à une Indulgence, qui n’accorde pas seulement le pardon des fautes mais libère aussi de ses conséquences celui qui les a commises. En établissant cette fête, Jésus a donné un accès annuel à cette Grâce immense qui auparavant était réservée aux années de Jubilé, tous les cinquante ans, ou à d’exceptionnelles occasions… Il renouvelle ainsi chaque année, cette fameuse « année de Grâce » prophétisée par Isaïe dans ce texte lu par Jésus à la synagogue de Nazareth, selon Saint-Luc :

« L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a consacré par l’onction, pour porter la bonne nouvelle aux pauvres. Il m’a envoyé annoncer aux captifs la délivrance et aux aveugles le retour à la vue, renvoyer en liberté les opprimés, proclamer une année de grâce du Seigneur. » (Is 61, 1-2)

Rappelons ce que Jésus disait à Sr Faustine à ce propos :
« Ma fille, parle au monde entier de mon inconcevable Miséricorde. Je désire que la Fête de la Miséricorde soit le recours et le refuge pour toutes les âmes, et surtout pour les pauvres pécheurs. En ce jour les entrailles de ma Miséricorde sont ouvertes, je déverse tout un océan de grâces sur les âmes qui s’approcheront de la source de ma miséricorde ; toute âme qui se confessera (dans les huit jours qui précèdent ou suivent ce Dimanche de la Miséricorde) et communiera, recevra le pardon complet de ses fautes et la remise de leur peine ; en ce jour sont ouvertes toutes les sources divines par lesquelles s’écoulent les grâces ; qu’aucune âme n’ait peur de s’approcher de moi, même si ses péchés sont comme l’écarlate. […] La Fête de la Miséricorde est issue de mes entrailles, je désire qu’elle soit fêtée solennellement le premier dimanche après Pâques. Le genre humain ne trouvera pas la paix tant qu’il ne se tournera pas vers la source de ma Miséricorde. » (Petit Journal, § 699).]

Vous ne pouvez pas imaginer l’état des gens qui viendront à vous après l’Avertissement
Message de Jésus par locutions extérieures à Carol Ameche (USA) pour le groupe de prière au 20 Décembre 2009

« Mes très chers enfants, Je suis votre Jésus, sur le point de naître à nouveau dans vos vies, dans Mon église, à l’occasion de la grande fête de Ma naissance. Je suis ravi, mes très chers, d’être avec vous ce jour, pour vous dire que Je vous aide à préparer cette fête d’une façon plus intense que vous ne l’avez connue dans le passé. Ce pourrait bien être le dernier Noël que vous pourrez célébrer de la manière familière dont vous l’avez toujours vécu. Il se pourrait que vous subissiez très bientôt un changement dans votre vie, et qu’il vous faille passer par une période de lutte en raison de ce changement. Je fais appel à tous ceux qui prient, qui écoutent, qui M’adorent, qui viennent à la Messe quotidienne, la plus grande prière parmi toutes [les prières]. Je fais appel à vous, Mes enfants, pour être tout ce pourquoi vous avez été créés à partir de maintenant.

Le malin est très, très occupé dans le monde, essayant de vous distraire, de vous fatiguer de vos prières, de remplir votre temps d’autres choses que celles que je vous invite à faire, ou à être. Mes enfants, si vous pouvez seulement vous rappeler que vous vivez en présence de l’amour, entouré de très nombreux anges, de Ma mère et de Moi-même, vous serez en mesure de le faire mieux. Vous serez capable de le faire comme une préparation, une pratique pour les temps à venir. Vous ne pouvez pas imaginer l’état des gens qui viendront à vous après l’Avertissement. Vous ne pouvez imaginer la difficulté qu’il y aura pour vous d’essayer de rester présent à chacun, comme Je l’ai toujours été pour vous. (…) Pour lire le message en entier

Pour celui qui, en corps et en âme, Me possède déjà et que Je possède, le Jour du Seigneur ne viendra pas sur lui, pas plus qu’il n’en fera l’expérience
Message de Vassula 18 décembre 2009

Chers Amis, J’ai oublié de mentionner que, lors de la réunion de notre groupe de prière samedi passé 12 décembre 2009, nous avons également ouvert au hasard le livre de La Vraie Vie en Dieu. Et là également le Christ a renforcé notre prière : je suis tombée sur ce passage du message du 13 septembre 2002 :

Ô Jour du Jugement ! Lorsque Mon Fils brillera là-haut dans le ciel !

Béni celui qui croit en Ma Parole et croit que ce Jour n’est pas une simple parole symbolique à ses oreilles ! Béni celui qui n’invective pas ce qui vient de l’Esprit ni ne Le ridiculise, lorsque Mon Esprit annonce le « Feu » qui doit bientôt venir sur les pécheurs. Combien plus de merveilles ai-Je à faire pour vous satisfaire et entendre de vous : « je suis désolé d’avoir péché ». Faites-Moi entendre ces paroles :

« Mon âme a soif de Dieu mais ma langue m’a conduit au péché ; Mais maintenant mon coeur a été allumé et le feu couve en moi depuis que Tu m’as visité. Toi Qui es de tous les hommes et de tous les anges, le plus beau, perfection de beauté et stupéfiant de grâce, revêtu de saphirs incolores, que Tes flammes sanctifient tous ceux qui s’approchent de Toi. Lave ma faute et que Ta Sainte Face brille sur moi. Purifie-moi du péché et ouvre mon oreille pour qu’elle entende et comprenne Tes Odes que Tu nous chantes. Amen. »

A cela, Je répondrai : Je ne te ferai jamais défaut, Mon enfant. Viens à Moi et repose-toi en Moi. N’as-tu pas compris que Je suis Feu, un Feu embrasant tout ce que Je saisis ? Celui que Je saisis chancelle dans les flammes de l’Amour divin. N’ai-Je pas déclaré Mon Feu dans les Ecritures ? Ne l’ai-Je pas déclaré plusieurs fois dans cette Ode1 ? Bien que ton esprit, dans son péché, sera recroquevillé de crainte et dans une souffrance insupportable lorsqu’il Me reconnaîtra, en même temps, Je dégagerai Ma Fragrance et ton âme, en Ma Présence, bien que terrifiée de se voir nue et en décomposition à cause du péché et de la transgression de n’avoir pas suivi Ma Loi d’Amour, se réjouira que Moi, son Créateur et son Dieu la visite.

Lorsque ce jour viendra sur toi, le jour que J’appelle le Jour du Seigneur, les écailles recouvrant tes yeux tomberont et tu verras ton moi réel. Mon Feu te réduira à rien, à ta consternation. Mais ne suffoque pas de peur, sois dans l’allégresse car sinon comment te verras-tu à Mon côté ? Toutes mauvaises tendances restantes seront rendues inactives.

Cette purification est pour transformer ton âme afin qu’elle ne s’aventure pas ça et là sans but, mais vienne à Moi Qui suis ton seul divin Epoux. Je ne pense pas que beaucoup d’entre vous aient compris ce que signifie le Jour du Seigneur. Lorsque la voix de l’oiseau est réduite au silence et que les notes de chant se taisent, sache que dans ce silence, J’appellerai tous tes actes cachés, bons ou mauvais, au jugement ; Le Jour du Seigneur peut être comparé à un mini-tribunal. Une Purification par Mon Feu qui mènera ton âme dans Ma Gloire et dans une parfaite union avec Moi.
Lorsqu’une âme est horriblement souillée par le péché, répugnante pour Moi et pour Mes anges, Mes Saints et bienheureux, Ma visite la mettra dans des souffrances d’agonie et elle n’échappera pas à Mon Jour. Sinon, comment rendrai-Je ton âme incorruptible et libre du péché ? Sinon, comment amènerai-Je ces âmes au repentir ? Ce n’est que lorsque Je les mets à nu par Mon Feu et qu’elles voient elles-mêmes en quel état elles sont, alors seulement réaliseront-elles combien elles étaient la possession de Satan.
Celles que Mon Divin Feu embrasera, les purifiant par ce feu immatériel, Je les consumerai, les réveillant et les rendant finalement conscientes de comment elles sont transformées, transformées avec douleur, mais en même temps dans la joie, par l’Amour de Mon Feu transformant.
Pour celui qui, en corps et en âme, Me possède déjà et que Je possède, le Jour du Seigneur ne viendra pas sur lui, pas plus qu’il n’en fera l’expérience. Pourquoi ? Parce que le Saint Esprit a déjà fait ressentir Son passage en eux ; Le Jour du Seigneur est déjà venu sur eux. Vous pouvez également appeler ce Jour Jour de Ma Visitation.
——————————————————————————
Après ce jour, la repentance et l’obéissance à Ma Loi d’Amour seront le thème de ceux que Je régénérerai par Mon Feu ; Je vais adoucir les âmes qui maintenant sont comme le roc, et réchauffer les coeurs qui sont comme de la glace et, d’un seul coup, Ma Présence sera ressentie dans leur résurrection.
En Christ,

Lorsque les pierres géantes se dégèleront, arriveront des choses mystérieuses
Messages donnés à Pedro Régis (Brésil) 3251 – Message de Notre-Dame Reine de la Paix reçu le 11 décembre 2009

Chers enfants, que le Seigneur prenne possession de vos vies.

Ne restez pas en plan. Rendez au Seigneur ce qui Lui appartient. Vous êtes dans le monde, mais vous n’êtes pas du monde. Soyez pleins de courage et témoignez que vous êtes réellement au Seigneur.

Priez. Votre victoire est dans la force de la prière. Quand vous priez, vous êtes capables de comprendre les desseins de Dieu. L’humanité est loin du Créateur et il est arrivé le temps du grand retour. Cherchez Celui qui est amour et vous attend les bras ouverts. Lorsque les pierres géantes se dégèleront, arriveront des choses mystérieuses (?????)
(Vincent) Voici une explication très probable : « pierres géantes » = météorites/comètes – « se dégèleront » = arriveront sur terre (certaines sont constituées de glace) – « choses mystérieuses » = Grand Avertissement.

Ne vous détournez pas de la vérité. Soyez avec le Seigneur. Il est votre espérance et votre salut.
Tel est le message que Je vous transmets au nom de la Trinité. Je vous remercie de Me permettre de vous réunir ici une fois de plus. Je vous bénis au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Demeurez dans la paix, amen.

Ceux qui ont été prophètes vont revenir et annoncer le jour du Grand Avertissement
Messages donnés à Pedro Régis (Brésil) 3252 – Message de Notre-Dame Reine de la Paix reçu le 12 décembre 2009

Chers enfants, ouvrez vos cœurs à la Lumière du Seigneur. Soyez dans l’obéissance, car ce n’est qu’ainsi que vous ferez l’expérience de la présence de Mon Fils Jésus, pour ce Noël.

Je vous demande de maintenir la flamme de votre foi. Ne laissez pas les choses de ce monde vous détourner du Seigneur. Demeurez fermes dans la prière. Sans la prière, vous ne pouvez pas comprendre Ma présence parmi vous. Je suis votre Maman et Je veux vous dire que vous êtes sujets d’élection, et aimés d’un amour sans limites.

Efforcez-vous de suivre tous Mes appels. Je suis venue du ciel pour vous préparer. Viennent des jours de souffrance. Ne perdez pas votre confiance. Ceux qui ont été prophètes vont revenir et annoncer le jour du Grand Avertissement [os profetas que foram, voltarão e anunciarão o dia do grande aviso]. Dieu va vous donner la possibilité de vous repentir.

Soyez attentifs. Ne remettez pas à demain ce que vous avez à faire aujourd’hui. Tel est le message que Je vous transmets au nom de la Trinité. Je vous remercie de Me permettre de vous réunir ici une fois de plus. Je vous bénis au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Demeurez dans la paix, amen.

Une fois qu’elle sera très proche, les [astronomes] amateurs vous informeront sur Internet, et vous vivrez alors rapidement l’expérience de l’Avertissement
Message du Seigneur donnés à John Leary (USA) – le 13 octobre 2009

Jésus : « Mon peuple, je vous ai déjà dit que la Comète de l’Avertissement était en route vers la terre. Les grands télescopes captent à proximité les objets manqués de loin, mais ils gardent le secret, [ne le révélant] que dans la plage des dernières 72 heures. Cette comète viendra rapidement avec peu d’annonces de sa venue.

Une fois qu’elle sera très proche, les [astronomes] amateurs vous informeront sur Internet, et vous vivrez alors rapidement l’expérience de l’Avertissement, qui arrivera aussi bien pour tout le monde sur terre, au même moment. Cette comète sera différente en ce sens qu’elle ne sera pas visible de très loin, car elle sera cachée par le soleil et les planètes. Ceux qui verront cela dans le ciel vont avoir peur, et certains pourraient même mourir de peur.

Ce message est un autre signe que le temps de l’Avertissement approche, et qu’il est très près. »

Ce sera un jour terrible, ce feu qui tombera sur la Terre et ce sera, Mes enfants, non sans faire de dégats
Extrait de l’ouvrage PRÉPAREZ-VOUS. J’ARRIVE ! Je ne suis qu’Amour – Tome 2 – Message donné à Myriam et Marie – le 9 Mars 2009

Mes enfants ! Mes tout petits enfants ! Je Suis Dieu Tout-Puissant et Je suis avec vous chaque jour où que vous soyiez et quoique vous fassiez. Je suis toujours avec vous et ce soir Je vous demande de Me faire confiance et de tout M’abandonner.

Le temps presse Mes enfants et c’est pourquoi Je vous demande de tout lâcher et de Me faire confiance, une confiance totale. Il reste rès peu de temps, très peu et Je viens avec l’Avertissement. C’est bien Moi Votre Dieu qui vous le dis. Ne doutez pas, Mes enfants, puisqu’il est très proche maintenant, très, très proche. Mais pour ce jour-là, ne craignez pas. Ce sera un jour terrible, ce feu qui tombera sur la Terre et ce sera, Mes enfants, non sans faire de dégats. Vous le savez bien. Mais Je serai toujours là auprès de vous.

Et Je viendrai surprendre Mes enfants, mais n’ayez pas d’inquiétudes, ni pour vous, ni pour les vôtres. Je vous l’ai déjà dit, Mes tout petits enfants. Je Suis Dieu d’Amour, Je Suis l’Amour. Dans toutes ces épreuves que vous allez avoir, Je viendrai vous donner Force et Courage. Soyez sans crainte.

Aussi Mes enfants, après l’Avertissement, pour vous, il y aura un grand changement. Je ne vous dirai pas davantage pour ce soir. Mais gardez confiance en Votre Dieu, Dieu Tout-Puissant et restez toujours unis dans la prière et le Chapelet à Jésus et Marie. Amen ! Alleluia ! (…)
———————————-

Peu sont conscients que l’Avertissement est proche
Extrait de l’ouvrage PRÉPAREZ-VOUS. J’ARRIVE ! Je ne suis qu’Amour – Tome 2 – Message donné à Myriam et Marie – le 08 Août 2009

(…) Très bientôt, très, bientôt, vous allez pouvoir aider davantage tous ceux qui souffrent. Oui, Mes enfants, cela dans peu de temps. Pour l’instant, c’est ici que Je vous veux chaque jour pour prier votre Chapelet. Je Suis le Divin, l’Eternel.

La semaine prochaine, Mon Livre sera terminé avec la guérison de Marie puis Je vous donnerai quelques jours de repos pour vous préparer aussi à votre mission. Ne vous inquiétez de rien, Dieu pourvoit à tous vos besoins.

Oh Mes enfants, Mes tout petits enfants, tout vient très, très vite. Peu sont conscients que l’Avertissement est proche. Même s’ils lisent les messages, ils ne veulent pas l’admettre et pourtant, Mes enfants, Dieu ne peut plus attendre. Non Mes enfants, Je vous ai dit: il est trop tard puisqu’un grand nombre de Mes enfants, préfèrent suivre Satan, plutôt que Dieu. Ils sont aveugles et sourds à Mon appel.

Aussi Mes enfants, Je vous redis encore, vous ne savez ni le jour ni l’heure où Je vais venir, Mais soyez prêts Mes tout petits, Mes bien-aimés, afin d’être forts dans votre Foi pendant ces jours terribles. Moi, Dieu Tout-Puissant, Je vous protégerai, vous n’aurez rien à craindre, Je vous mettrai à l’abri. (…)

112ème message (Tome 2)
Dès que vous verrez le ciel s’assombrir, mettez-vous à genoux avec votre chapelet dans les mains et priez, priez, priez.
Extrait de l’ouvrage PRÉPAREZ-VOUS. J’ARRIVE ! Je ne suis qu’Amour – Tome 2 – Message donné à Myriam et Marie – 11 Mars 2009
Je suis Dieu, Père, Fils, Esprit-Saint ! Je suis Dieu Créateur de toutes choses ! Je suis l’Amour ! Je Suis !
Mes enfants ! Mes tout petits enfants ! Ce soir. Je viens encore vous dire, ne vous inquiétez pas et gardez confiance en Dieu Tout-Puissant et tout se fera selon Ma Volonté. Je suis avec vous.
Donnez-Moi vos enfants, vos petits enfants, donnez-les Moi, et Moi Je me charge de les transformer, de tout changer et de toucher leur cœur au plus profond, le moment venu. Faites-Moi simplement confiance et ainsi vous pourrez voir les merveilles de votre Dieu chez les autres, dans votre entourage, dans vos familles.
Confiez-Moi tous mes petits enfants et priez, priez, priez pour chacun. Priez le chapelet pour eux tous puisque Marie, Ma Maman, Me porte toutes vos prières. Confiez toutes vos familles à la Vierge Marie, Ma Sainte Maman et ne craignez pas.
Maintenant, Je vais encore vous parler de l’Avertissement qui vient. Oui, mes enfants, il arrive. Il ne reste que très peu de temps, très peu. Soyez prêts.
Dès que vous verrez le ciel s’assombrir, mettez-vous à genoux avec votre chapelet dans les mains et priez, priez, priez. Nous serons avec vous où que vous soyez, n’ayez de crainte. Moi et Ma Maman Marie, puisque tout se passera très vite. Vous aurez l’impression que ça durera longtemps, mais non mes petits enfants, cela ira très vite. Dieu sera là.
Quant au moment de la journée, vous le verrez bien mes enfants. Ce ne sera pas de bonne heure le matin, ni tard le soir. (pour la France, mais pour les autres pays, tenez compte du décalage horaire) Ne craignez pas pour celui qui sera ailleurs ou dehors. Ne craignez pas mes petits enfants. Tout s’arrêtera et beaucoup de mes enfants seront protégés s’ils reconnaissent que cela vient de Moi, Dieu Tout-Puissant.
Quant à vous. Je vous l’ai déjà dit, vous serez à l’abri ainsi que tous les vôtres. Peu importe où ils se trouveront. Ne soyez pas inquiets pour eux, faites-Moi confiance mes tout petits enfants.
Soyez toujours dociles à votre Dieu, à tout ce que Je vous demande et vous dirai de faire. Comme Marie, dites oui à Dieu Tout-Puissant. Amen ! Alléluia !
Et allez dans la paix et la joie de votre Dieu. Ne vous tracassez pas de quoi que ce soit puisque Je suis là toujours avec vous. Moi Dieu d’Amour et de Miséricorde. Amen.
Recevez ma très Sainte Bénédiction. Au nom du Père, du Fils, du Saint-Esprit ! Amen ! Alléluia !
JÉSUS qui vient vous sauver par amour pour tous ses enfants. Amen ! Alléluia !
Pour certains, ce sera la nuit et d’autres le jour, car l’heure n’est pas la même dans tous les endroits de la terre
Extrait de l’ouvrage PRÉPAREZ-VOUS. J’ARRIVE ! Je ne suis qu’Amour – Tome 2 – Message donné à Myriam et Marie – 25 Juin 2009
Je Suis Dieu ! Père ! Fils ! Esprit-Saint ! Je Suis Dieu Tout-Puissant ! Dieu d’Amour et de Miséricorde ! Dieu de Tendresse ! Je Suis !
Mes enfants ! Mes tout petits enfants ! Je vois votre fatigue, mes enfants et vos souffrances, mais très bientôt. Je vous le redis encore. Je viens vous libérer de tous vos maux et vous donner la force de Mon Esprit-Saint. Oui, mes enfants. Je viens dans très, très peu de temps, croyez-le, mes enfants, croyez-le. Le moment arrive, oui, le moment arrive. Je sais que parfois cela vous paraît long. Je le sais mes tout petits enfants, mais Ma volonté est ainsi.
Lorsque toi. Marie, tu seras rétablie, l’Avertissement sera très proche. Oui, mes enfants, il ne vous reste que très peu de temps avant ce jour terrible. Mais vous n’avez rien à craindre puisque Je serai avec vous et avec tous ceux que vous aimez. Dieu n’abandonne jamais ses enfants.
Ce jour de l’Avertissement peut arriver de nuit comme de jour. Pour certains, ce sera la nuit et d’autres le jour, car l’heure n’est pas la même dans tous les endroits de la terre. Mes enfants, gardez confiance en votre Dieu. Je suis le Tout-Puissant. Croyez que tous les événements sont proches, très proches maintenant, mes enfants. Voyez, la moitié de l’année est passée de cette année 2009 et vous allez rentrer dans la deuxième moitié de l’année. Je vous dis encore, beaucoup de mes enfants ne se rendent pas compte que tout va mal dans le monde. Mais tous ceux qui s’en aperçoivent, ceux-là sont déjà préparés pour vivre ces événements très, très durs. Mes enfants, n’ayez pas peur et priez ! Priez sans cesse et restez toujours fidèles à votre Dieu, à la Vierge Marie dans la prière. Amen. Alléluia !
Dans l’attente de ce jour, restez toujours dans la paix, la joie et la sérénité dans votre cœur. Moi Dieu Tout-Puissant veille sur vous, mes tout petits enfants, ainsi que la très Sainte Vierge Marie et tous ceux que vous aimez qui sont auprès de Moi. N’ayez crainte ! Amen. Amen.
Dieu Tout-Puissant et de Miséricorde vous donne sa très Sainte Bénédiction. Au nom du Père, au nom du Fils, au nom du Saint-Esprit. Amen. Alléluia !
La Bienheureuse Vierge Marie, ma sainte maman, vous bénit et veille sur chacun de ses enfants, sur vous tous, mes tout petits. Amen Alléluia !
VOTRE JÉSUS DIEU TOUT-PUISSANT dont le cœur brûle d’Amour pour vous et tous ses enfant; vous dit encore une autre fois : Préparez-vous, préparez-vous, me: tout petits, mes bien-aimés, à l’Avertissement qui est très proche. Préparez-vous à Ma venue qui est proche aussi. Amen. Alléluia !

Cela arrivera un dimanche, le jour de la fête d’un grand martyr
Messages donnés à Pedro Régis (Brésil) 3205 – Message de Notre Dame Reine de la Paix du 25/08/2009

Chers enfants, accueillez mes appels, parce que je veux vous transformer, et vous guider vers Mon Fils Jésus. Je veux vous emmener tous au paradis. Convertissez-vous sans délai. Ne vous lassez pas de prier. Lorsque vous priez, vous attirez sur vous que les bénédictions du Seigneur. Dans la prière, vous pourrez découvrir les trésors que Dieu a déposés en vous. Apportez votre contribution au triomphe final de mon Cœur Immaculé.

Au moment de la grande tribulation, mes fidèles seront protégés. Les anges du Seigneur les aideront à ne pas trébucher. Le mal passera loin d’eux. Courage. Mon Jésus fera un grand miracle et tous les yeux le verront. Ce sera un miracle qui poussera à la conversion les athées et tous ceux qui ont embrassé de fausses doctrines. Cela arrivera un dimanche, le jour de la fête d’un grand martyr. (…)
(Note de Vincent : ne pas confondre avec le Grand Miracle de Garabandal, qui doit arriver un jeudi)

Pour lire le message en entier

Mes enfants, voilà que le temps de l’avertissement est sur le point de pénétrer votre nuit
Messages du ciel donné à LA FILLE DU OUI – http://www.lafilleajesus.org

http://cid-e869b8175311dc31.profile.live.com/Lists/cns!E869B8175311DC31!166/

Vous et votre jugement – Dieu Amour (Message donné à la Fille du Oui – volume 4 (date inconue)

Mes enfants, voilà que le temps de l’avertissement est sur le point de pénétrer votre nuit. Ce mot « avertissement » semble si peu réaliste, dans la tête de certains de mes enfants, que cela les empêche de réaliser qu’ils doivent être en état d’alerte afin qu’ils puissent prendre les moyens de se préparer pour ne pas souffrir.

Vous tous, réveillez votre goût à la vie, celle qui est en vous et qui crie qu’elle ne veut pas disparaître. Votre âme voudrait que vous réalisiez que vous la négligez. Allez ! faites ce qu’elle vous demande. Par ses incessantes interventions, elle me supplie de ne pas vous laisser aller à votre perte.

Mais, parce que vous refusez continuellement de venir à Jésus, votre âme est en train de consentir à la souffrance que vous ressentirez le jour de la noirceur, dans sa triple cadence, qui sera sur vous bientôt. Vous savez qu’un jour est un jour de vie dans votre vie. Moi, je vous dis que trois jours sera comme un jour pour vous, car votre corps sera dans la noirceur comme s’il était dans un tombeau, pareil à mon Corps qui a été enseveli: trois jours dans le sépulcre. Vous qui vivez en état de péché mortel, ces jours seront terribles pour vous. Vous ne pouvez même pas, avec une imagination débordante, faire une scène exacte de ce que vous ressentirez tant il y aura de souffrances en vous. Vous qui refusez d’écouter votre âme, votre être souhaitera disparaître tant les douleurs que vous ressentirez seront lourdes à supporter. Vous souffrirez selon les péchés que vous portez en vous; vous seuls choisissez de demeurer dans cet état.

Ne faites pas la dure tête, c’est vous qui ne voulez pas de nos grâces d’amour; nous, la Trinité, ne cessons de vous avertir par les apparitions de votre Mère, notre Bien-Aimée, et par les messages que nous vous donnons depuis tant et tant d’années que vous devez vous repentir sinon, à cause de votre entêtement, vous connaîtrez de grandes souffrances. Petits enfants à la nuque raide, vous allez devoir fléchir, car le temps est arrivé. Vous ressentirez le poids de vos péchés que vous avez consenti à porter. Oui, tous vos manquements envers l’Amour seront votre mesure sur la balance. À vous de réaliser si vous avez commis le mal envers votre prochain, vous-mêmes et nous, l’Amour. Voici que nous, la Divine Volonté, mettons notre Vouloir devant vous:

Ce qui vient, c’est le premier jugement. Il y en aura un autre, celui-là sera le dernier grand jugement où les morts ressusciteront avec leur corps qui sera réuni à leur âme, alors que, vous, vous y serez avec votre corps et votre âme. Nous, la Volonté Éternelle, nous vous l’affirmons.

Voici que nous vous parlons du premier jugement:

Vous serez en vous et Dieu se montrera à vous et, devant votre Sauveur, vous serez en face de lui avec ce que vous êtes.
Votre intérieur s’ouvrira tel un grand livre et vous tous verrez vos oeuvres. Les bonnes seront devant vous et vos mauvaises aussi: rien ne vous sera caché. C’est votre jugement!
Vous ne pourrez éviter votre propre jugement, car tout se passera en vous et vous serez devant Dieu le Fils.
L’amour que Dieu a pour vous sera connu de vous; nous avons cette puissance d’amour.
Vous ressentirez en vous son amour et tout ce qu’il a fait pour vous, vous le saurez.
L’amour de Dieu sera présent en vous jusqu’au bout.
Notre justice sera sans équivoque.
Quand celle-ci commencera, elle ne s’arrêtera que lorsque tout sera terminé.
Dieu mettra en vous l’amour de la justice qui vient de lui; vous ne pourrez pas faire autrement que de vous juger et cela ne se fera qu’avec cet amour.

Là commencera votre jugement, il sera fait avec justice.
La puissance de Dieu vous pénétrera afin que vos yeux puissent s’ouvrir et rien de ce que vous verrez ne vous échappera: la lumière se fera sur tout.
C’est vous-mêmes qui verrez les moindres détails de vos actions et la plus petite de vos pensées: tout vous sera montré.
Depuis votre naissance jusqu’au jour de votre premier jugement, tout ce que vous aurez fait, oui, tout sera mesuré et jugé; de la plus petite action à la plus grande, qu’elle soit bonne ou mauvaise, vous ne pourrez y échapper.
Vous serez en face de vos choix, vous ne pourrez nier que c’est vous-mêmes qui avez négligé de vous préparer pour votre vie éternelle.
Vous aurez tous été avertis avant que cela n’arrive, personne ne pourra se le cacher.

Dieu le Fils vous a donné des avertissements et cela est écrit dans son Évangile.
Allez voir les paraboles: le pain et le levain, les lampes allumées et les dix vierges, le blé et la moisson, le maître et son serviteur. Voyez et comprenez. La justice est fidèle à elle-même. Parce que vous voulez ignorer nos avertissements, vous recevrez votre propre justice, c’est vous qui le voulez ainsi. Voyez-vous, lorsque vous ne faites rien pour votre vie éternelle, c’est vous seuls qui portez ce poids; bientôt, ce poids sera mis sur la balance, il fera contrepoids avec le poids de ce que vous auriez dû faire pour avoir la vie éternelle. Que celui qui a des oreilles pour entendre, entende; que celui qui a des yeux pour voir, voie.

Nul ne peut échapper à lui-même; c’est vous seuls qui êtes ce que vous êtes:
telle est ma justice. Dieu n’imputera pas aux autres ce qui est d’eux pour vous l’attribuer et de même pour vous-mêmes. Ce qui a été fait par vous, c’est vous qui l’avez voulu et réalisé; voilà pourquoi vous serez en face de vos actions: nul ne paiera pour les actions des autres.
Écoutez ma Volonté qui vous dit: «Vous serez comme des épis de blé qui se laissent transformer pour devenir du bon blé; mais, à cause de vos étourderies, vous ne pourrez profiter de la douceur du meunier qui brise le grain pour le séparer de son écorce afin qu’il devienne du bon blé. Oui, vous serez fouettés par vos propres actions jusqu’à ce que vous soyez présentables devant Dieu Amour, le Très-Haut.» Que vous êtes sourds et aveugles! Si vous ne vous prenez pas en main, là, tout de suite, vous seuls l’aurez voulu.

Il est urgent, oui, urgent de réaliser toute l’ampleur de ces messages qui vous sont donnés. Nous vous le disons avec tellement de chagrin, car nous savons qui d’entre vous rejettera ces avertissements. Oh! toi qui rejettes avec tant d’indifférence nos messages, Dieu te garde encore en lui dans sa souffrance. Mon Être souffre encore pour toi. Que cette noirceur, qui te couvrira pour te faire entrer en toi, puisse te faire réaliser que Dieu t’aime et qu’il te veut à lui. À mon appel, puisses-tu comprendre que l’amour est toi, toi en moi. Écoute en toi mon cri d’amour: «Viens mon tendre enfant, viens en moi. Je suis ton Dieu Amour qui t’aime et je te propose le bonheur en échange de ton oui à l’Amour. Viens, viens, je t’attends. Amen.»

Tout vous sera montré

Jésus

Certains mourront de cette Joie de Dieu car leur cœur ne saura résister au Mien qui les étreindra comme jamais ils n’ont été étreints
MESSAGE REÇU PAR AGNÈS-MARIE (France) – Le 20 Février 2009 (extrait du Sourire de Marie n° 363 – Mars 2009 p 59 à 64) pour lire le message en entier

Fille, viens à Mon écoute, tu sais que Je veux te parler aujourd’hui. Je suis ton Dieu et Je t’aime. Ecoute et écris : Vos jours de tranquillité ont rétréci. Chaque jour qui passe rapproche le Jour de Ma rencontre avec chacune de vos âmes. Oui, Je parle encore de ce moment car il est important pour vous d’y être préparé. Mes enfants, êtes- vous prêts à cette rencontre ? Non plus à la rencontre finale à laquelle on se prépare avant de mourir et pour laquelle vous avez tendance à dire que vous avez le temps d’y penser. Moi, Je parle de celle qui vient très rapidement maintenant.

Réjouissez-vous de ce que Dieu vous aime et vous fasse vivre une expérience unique, qui vous laissera différents à jamais et aspirants au Royaume bien mieux qu’auparavant. Mes enfants, ne dites plus « le Seigneur dit : cela est proche, mais pour nous, il nous semble que cela n’arrive pas ! » Non, il vient le Jour où vous paraîtrez devant Moi tels que vous êtes, ni pires, ni meilleurs. Certains mourront de cette Joie de Dieu car leur cœur ne saura résister au Mien qui les étreindra comme jamais ils n’ont été étreints. 0 Mes enfants, voilà pourquoi « les vivants envieront les morts ». Ce ne sera pas à cause de la terreur mais à cause de la Joie éternelle de Mon étreinte !

Pourquoi redouter cet instant de notre rencontre, Mes enfants ? Ceux qui M’aiment ont été déjà bien émondés, leur âme est trempée comme de l’acier, solide est leur foi et sincère leur amour pour Moi, notre rencontre sera le summum et la finalité de leur purification. Que Mes enfants ne craignent pas de Me rencontrer, ils recevront la Joie de Dieu dans leur cœur étreint sur le Mien et cette marque ne les quittera plus.

"Ce n’est pas un roi selon la raison humaine" Marie à Françoise (05.01.2000)

(…) Je descends pour relever et sauver la France.
Dans quelque temps
Je lui donnerai un grand Chef, un Roi (…)
« Ce n’est pas un roi selon la raison humaine »
Message de Marie à Françoise, le 05 01 2000
(…) Quand tu entends dire qu’un roi sera donné à ton pays,
ne comprends pas cela humainement:
Ce n’est pas un roi selon la raison humaine…

(…) Enfants de France, suivez-les ! Obéissez au cri de celui qui sortira de la nuée un homme celui-là, que le Nom de Dieu aura saisi au point qu’on le croirait appartenir à l’armée céleste ! (…)
Message reçu par Agnès Marie le mercredi le 10 mars 04

(…) « Je descends pour relever et sauver la France. Dans quelque temps Je lui donnerai un grand Chef, un Roi. Elle connaîtra alors un tel redressement que son influence spirituelle sera prépondérante dans l’Univers. (…) Je veux rechristianiser la France qui, revenue au Christ, revêtira un caractère tellement religieux qu’elle redeviendra lumière des peuples païens. » (…)
Extrait d’un message de la Saint Vierge lors des apparitions de Kerizinen (France 1948)

IL Y AURA UN ROI, mes enfants,
CE ROI QUE J’AI CHOISI pour être à la tête de la France

Message de Jésus donnés à Myriam et Marie (France) 9 Février 2009

Je Suis Dieu, Père, Fils, Esprit-Saint ! Je Suis Dieu Tout-Puissant ! Dieu très Haut ! Père Eternel ! Je Suis !

Mes enfants ! Mes tout petits enfants ! Je Suis votre Dieu. N’ayez pas d’inquiétude puisque Je Suis toujours avec vous. Voyez, mes enfants, le vent souffle en tempête, eh bien, bientôt c’est mon Esprit-Saint qui soufflera encore plus fort sur le monde, sur vous tous mes enfants.

Les éléments sont déchaînés et cela pour vous préparer à l’Avertissement qui arrive, puisque mes enfants, il arrive, il est là… C’est votre Dieu qui vous le dit. Je suis auprès de vous chaque jour et Je viens avec Mon châtiment.

Puisque même mon Eglise n’écoute pas Son Dieu et une bonne partie est tombée aux mains de Satan. Je vous l’ai déjà dit, MON PAPE EST AU MILIEU DES LOUPS qui sont prêts à le dévorer.

Aussi, mes enfants, le bras de Dieu tombe et nul ne peut l’arrêter, même pas la Très Sainte Vierge Marie. Nul ne peut retarder les événements sauf Moi, Dieu Tout-Puissant, mais c’est trop tard maintenant, beaucoup trop tard. ET L’ANTÉCHRIST ARRIVE, oui, mes enfants, très bientôt, très bientôt, il sera là. Il prendra la place de Mon Pape à la tête de l’Eglise.

C’est pour cela que J’arrive, pour empêcher Mon Eglise de tomber entre les mains de Satan, afin que la France elle aussi revienne à Moi et qu’elle retrouve son nom de « Fille aînée de l’Eglise ».

IL Y AURA UN ROI, mes enfants, CE ROI QUE J’AI CHOISI pour être à la tête de la France, ce Roi qui mènera la France vers son Dieu, Dieu Tout-Puissant et Dieu d’Amour.
Oui, ce Roi que J’ai choisi, il vous mènera vers le Roi de l’Univers, Dieu seul et unique.

Et tout cela, mes tout petits enfants, va venir maintenant très vite. Continuez de prier votre chapelet et de faire confiance à votre Dieu, tout en vous préparant à ces petites années très dures et ensuite à ma venue dans la gloire sur la terre Amen ! Alléluia !

Et restez toujours de petites âmes joyeuses et confiantes que Dieu est, qu’il vient pour sauver le monde. Amen. Recevez ma très Sainte Bénédiction avec celle de ma Sainte Maman, la Vierge Marie. Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen ! Alléluia !

Allez dans la paix et la joie que Moi seul Dieu Tout-Puissant met dans votre cœur. Amen ! Alléluia !

VOTRE JÉSUS ROI TOUT-PUISSANT ROI D’AMOUR, ROI DE L’UNIVERS qui vous aime tous. Amen ! Alléluia
Lorsque mon Roi viendra. Je le guiderai. Je serai avec lui et avec lui nous remporterons la victoire sur le mal.

Message de Jésus donnés à Myriam et Marie (France) 10 Février 2009

Je Suis Dieu, Père, Fils, Esprit-Saint ! Je Suis Dieu Tout-Puissant ! Dieu d’Amour ! Le Créateur ! Je Suis !

Mes enfants, mes tout petits enfants ! Ne vous inquiétez pas de ce qui va arriver, laissez-vous simplement guider par Moi, votre Dieu. Je Suis Dieu Tout-Puissant et Je viens, comme Je vous le répète souvent. Je viens purifier la terre, ce monde corrompu. Je Suis Dieu, et Moi Seul domine le monde qui est sous l’emprise de Satan, pour très, très peu de temps.

Oui, mes enfants, le temps arrive. Marie vient écraser la tête du serpent, avec les archanges et les anges. Elle arrive ma Sainte Maman et Moi, Dieu Tout-Puissant, J’arrive avec mon armée céleste pour tout purifier puisque l’heure est venue. Je ne veux pas d’une terre corrompue, d’une Eglise corrompue. Je souffre de trop, mes enfants. Je ne peux plus supporter.

Vous voyez, mes tout petits enfants, combien croient vraiment en Dieu Tout-Puissant, il y en a très peu. Aussi mon châtiment sera terrible.

Toutes ces tempêtes, toutes ces catastrophes, tout ce qui se passe dans le monde, ce n’est rien comparé à mon châtiment. Je vous l’ai déjà dit, c’est par amour pour vous que Je l’envoie, puisque Moi, Dieu Tout-Puissant, Je veux sauver tous mes enfants.

Oui, mes enfants, ce soir. Je viens encore pour vous parler de tous ces événements, de l’antéchrist (note de Vincent : plutôt le « faux prophète », le personnage réel de l’antéchrist, sera un homme politique) qui est prêt à prendre la place de Mon Pape, oui, mes enfants, il arrive d’ici très peu de temps. Mais ne vous inquiétez pas, ce sera pour une très courte durée.

Lorsque mon Roi viendra. Je le guiderai. Je serai avec lui et avec lui nous remporterons la victoire sur le mal. VOUS VIVREZ DE GRANDS MOMENTS DE BONHEUR DANS MON REGNE DE GLOIRE SUR LA TERRE, Mon Règne d’Amour, mes tout petits enfants, avec une Eglise renouvelée et belle, oui, mes enfants,

Dieu sortira vainqueur ainsi que tous ceux qui m’auront suivi.

Alors restez dans la joie et la paix, dans l’attente de votre Dieu vainqueur sur le monde, vainqueur sur le mal. Amen ! Alléluia ! Allez en paix et dans la joie de votre Dieu, mes tout petits enfants. Recevez maintenant ma très Sainte Bénédiction avec celle de ma Sainte Maman et sainte Anne, ma très chère grand-mère. Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen ! Alléluia !

JÉSUS ROI D’AMOUR, vainqueur du monde qui vous aime. Amen ! Alléluia !

Mais mon roi viendra pour libérer la France, avec son Dieu pour bouclier. Oui, mes enfants, la France se relèvera

Message de Jésus donnés à Myriam et Marie (France) 12 Février 2009

Je Suis Dieu, Père, Fils, Esprit-Saint ! Je Suis Dieu d’Amour ! Dieu de tendresse ! Dieu Tout-Puissant ! Je Suis Mes enfants ! Mes tout petits enfants ! Comme toujours. Je Suis très heureux de vous voir prier ensemble le chapelet. Ma maman, la Vierge Marie, qui est là avec vous est très heureuse aussi. Son regard est plein d’amour et de tendresse pour vous mes tout petits enfants. Elle vous aime tant. Moi, Dieu Tout-Puissant, vous guide chaque jour.

Je vous regarde, mon cœur est plein d’amour pour vous, mes enfant, pour vous tous, mes tout petits enfants. Lorsque vous irez me recevoir dans votre cœur, pensez combien Je vous aime, combien grand est mon amour pour vous. Je Suis votre Dieu.

Ce soir, Je vais encore vous parler de ce qui suivra l’Avertissement. Mes pauvres petits enfants, vous allez subir de grandes souffrances. Combien de mes prêtres seront persécutés, combien de chrétiens le seront aussi, à cause de l’antéchrist. Oh oui, mes pauvres enfants, l’Eglise va subir de grandes persécutions.

Mais mon roi viendra pour libérer la France, avec son Dieu pour bouclier. Oui, mes enfants, la France se relèvera, la tête haute et son cœur sera rempli d’amour et de joie pour son Dieu.

Aussi mes tout petits enfants, gardez toujours confiance et ne craignez pas pour votre vie, puisque Moi, Dieu Tout-Puissant, veille sur vous et sur les vôtres. Je vous donnerai la force pour lutter contre les tentations du mal. Vous faites partie de mon troupeau pour vivre cette nouvelle ère qui est le Règne de Dieu. Alors, mes enfants, restez toujours dans la joie. Ne vous inquiétez pas de ce que sera fait demain, puisque Moi, Dieu Tout-Puissant, veille sur vous tous. Vivez dans l’espérance que Mon Règne d’Amour sera là dans quelques toutes petites années. Croyez-le du plus profond de votre cœur, de votre être. Croyez-le bien fort mes enfants et n’ayez pas peur de proclamer que le Règne de Dieu vient, le Règne d’Amour sur terre. Amen ! Alléluia !

Maintenant dites l’acte de contrition. Je vous remercie, mes tout petits enfants. Restez toujours dans la paix et la joie avec Dieu et Marie. Marchez le cœur en fête avec votre Jésus, main dans la main. Amen !

Recevez ma très Sainte Bénédiction, ainsi que celle de ma Sainte Maman, Notre-Dame de la paix et de la joie. Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen ! Alléluia !

JÉSUS AMOUR ET TENDRESSE qui vous aime. Amen ! Alléluia !

Toutes les bonnes volontés de France doivent se rassembler derrière celui qui prendra la tête de la bataille pour sauver ce qui reste de la France

Le message, donnée à Agnès-Marie, a été publié dans la revue « Le sourire de Marie » à l’été 2007:

Jésus:  » Chère fille,

Merci de venir à Mon écoute, cet après-midi. Ma belle et douce Jeanne de France veut te parler. Ecoute attentivement sa voix et écris pour mon Peuple:
 » Sois sans crainte, je suis comme toi, tu sais: une servante du Seigneur, je n’ai pas de piédestal qui justifierait une crainte trop respectueuse accueille mes paroles comme celles d’une amie en Christ que je suis. Ecoute, sois attentive. Voici:

Les jours les plus sombres sont devant vous, ceux que j’ai connu ne sont rien en comparaison. Le souffle de haine de Satan attise les noirceurs d’âmes les plus cruelles au cœur des hommes qui refusent d’être enfants de Dieu. Il faut un catalyseur à la résistance. Un chef qui mène les troupes qui, pour l’instant, sont toutes dispersées.

Toutes les bonnes volontés de France doivent se rassembler derrière celui qui prendra la tête de la bataille pour sauver ce qui reste de la France. Comprends-tu ? Il faut un général. Aujourd’hui, tout ceci s’entend spirituellement, bien sûr, mais le rôle et la fonction sont les mêmes : résister aux assauts furieux ennemis et mener à la victoire le parti des enfants de Dieu. Les seules forces humaines n’y parviendront pas, il y faut la grâce de Dieu, la force du destin, la volonté de la vocation endossée avec sérénité et confiance.

Je suis Jeanne de France et je suis celle qui annonce que doit se lever maintenant le germe de la résistance à l’envahisseur. Ces paroles ne seront pas stériles. La faiblesse des gouvernants excite encore plus ces cœurs enfiévrés et les pousses à toujours plus d’arrogance.

A force de doute sur sa légitimité, Charles VII est apparu comme veule et sans caractère. Et Dieu m’a envoyé rallumer la flamme de la vocation. C’est encore ce que je viens faire rallumer la flamme de la vocation de celui que Dieu a choisi depuis toujours pour conduire Son troupeau à travers les temps de confusion extrême.

Moi, Jeanne, je dis : « Lève-toi et accomplis ta mission au service de Dieu! Il faut lever des armées sur tout le territoire, leur donner le bagage doctrinal nécessaire et les envoyer en mission dans toutes les instances décisionnelles. D’autres que toi comprendront ce que je veux.

A leur chef, je donnerai mon épée car telle est ma dernière mission pour la France et pour le roi de France. »

Vous suivrez le Roi de mon coeur

Message reçu par Agnès Marie

Vous serez le petit reste d’Israël, vous suivrez le Roi de Mon Coeur que Je vous aurai donné durant les jours les plus sombres de la période précédente.
Il vous mènera à la terre promise qui est Mon Règne visible sur votre terre.

Je viens purifier les corps, les âmes et la terre pour Me recevoir dans toute Ma Gloire.
La nouvelle Pentecôte approche, appelez de toute votre âme, de tout votre coeur l’Esprit Saint, appelez Ma Sagesse qui vient préparer Ma Venue, faites descendre par vos supplications la Jérusalem Céleste. Je vous ai tout dit, Ma Parole est complète, Je vous ai prévenus, avertis, guidés pour la tribulation.

Vous connaissez tous les événements à venir et pourtant vous ne pouvez ni ordonner ceux-ci clairement, ni concevoir l’avènement ! La Vérité restera voilée jusqu’à ce que Je vienne.

Je donnerai à Mes prophètes et à votre Roi les grâces nécessaires chaque jour
pour vous conduire et vous éclairer sur les événements au fur et à mesure qu’ils se produiront, ceci afin que vous sachiez où Dieu veut vous conduire.

J’ai donné à vos pères, Moïse et Aaron pour les faire sortir d’Egypte et les conduire à la terre promise. Je fais de même avec vous qui êtes Mon peuple. Mon roi, pour vous guider comme l’a fait Moïse, est aussi prophète: Dieu parle par sa bouche, par Mon Esprit. Le Pape des Temps Nouveaux, nouvel Aaron, transmettra Ma Parole d’Eglise. Aaron était prêtre, ne l’oubliez pas, Je parlais aussi par sa bouche. (…)

Obéissez au cri de celui qui sortira de la nuée

Message reçu par Agnès Marie le mercredi 10 mars 2004

Seigneur, le signe promis à Garabandal, le verrais-je ?
Oui, petite fille, cela aussi tu le sais mais tu ne sais ni quand ni où.
(…) L’adversaire joue sa dernière carte, il brûle ses dernières singeries, jette tous ses feux dans la bataille, ne soyez pas aveugles.
N’acceptez plus les promesses non tenues, la Vérité doit triompher.

Il n’est plus le temps des atermoiements et des compromissions.
Voici le temps de faire triompher la Vérité.

L’archange de la grande bataille de ce temps est déjà à genoux aux Pieds de son Seigneur attendant son Ordre: Fiat !

Toutes ses légions prêtent sermens d’un seul cœur à la Vérité.
Le Ciel s’entrouve pour les laisser passer, ces fiers cavaliers.

La France a un sursaut lorsqu’ils s’abattent sur son sol telle une nuée.
Le martèlement de leurs chevaux fait frémir l’air et jaillir lair.

Enfants de France, suivez-les !
Obéissez au cri de celui qui sortira de la nuée,
un homme celui-là, que le Nom de Dieu aura saisi au point
qu’on le croirait appartenir à l’armée céleste !

Fiat

Maranhata, viens Seigneur Jésus.

La France appellera, dans peu de temps maintenant, ce Roi qui la reconduira à sa vraie place dans le coeur de Dieu afin qu’elle accomplisse sa mission divine de Me donner au monde.

De graves événements se préparent qui abaisseront son orgueil, lui montreront sa faute et la feront crier vers Moi comme vers son seul Sauveur.

Alors j’enverrai celui que J’ai réservé pour cette heure

(message de Jésus-Christ à Agnès Marie, 5 dec.1999)

Neuvaine pour le roi de France

Prière donné par Jésus, le 11 avril 2000. Source : Agnès de Dieu, Joie de Dieu (éd. Résiac)

Dieu de Tendresse et de Miséricorde
Nous T’offrons nos coeurs et nos vies
Nous T’offrons l’âme de notre pays,
Sanctifie-nous.
Purifie-nous. Edifie Ton Règne parmi nous.
Règne de Justice, de Paix et d’Amour,
Règne de la Volonté divine.
Que triomphe le Coeur immaculé de Marie
Uni à Ton Sacré-Coeur douloureux.

Par Tes saintes Plaies,
Par Ton Précieux Sang,
O Coeur de Jésus,
Nous T’en supplions,
Donne-nous ce roi selon Ton Coeur
Que nous Te demandons à genoux
Par l’intercession de Ta très sainte Mère

Que Ton règne arrive.
Que Ta volonté soit faite.
Viens Seigneur Jésus.
Amen.

Cette neuvaine est pour tous les pays car l’établissement de Mon Règne se fera par la France, fille aînée de l’Eglise.
Ce roi selon Mon Coeur sera roi de France de par Ma Royauté divine, il est le Lieutenant du Christ et le premier serviteur de Marie.

Neuvaine à prier comme suit :
A genoux, réciter un Pater, un Ave et un Gloria suivis d’un chant à l’Esprit Saint.

Cette neuvaine doit commencer le plus rapidement possible elle peut être renouvelée autant de fois que l’on veut avec une grâce particulière attachée aux neufs jours précédant Ma Fête du Christ-Roi.

Mes enfants, merci de me répondre de tout votre coeur à Mon appel à la prière.
C’est la prière qui vous établit enfants de Dieu, c’est la prière qui fera monter sur le trône de France Mon roi selon Mon Coeur.

Jésus Christ.

Dieu annonce par l’intermédiaire de la stigmatisée Marie Julie Jahenny
un nouveau « Roi » pour la France

Messages de l’année 1880

(…) « Je suis le Roi de l’Univers. J’ai voulu donner à la France un roi qu’elle a refusé; mais celui que je veux lui donner, elle l’acceptera, le demandera, le placera sur son cœur.
Mais, avant d’avoir ce Roi, la France aura une crise et une tempête violente… Après je vous donnerai un second Roi. J’ai déjà voulu vous le donner; je le redonnerai une seconde fois. »(…)

Mes enfants, un grand nombre de ces malheureux qui vont livrer mon peuple à la fureur de ces tigres dévorants, un grand nombre ne périra pas pendant la grande terreur qui sera plus noire que le plafond des abîmes. Mon Fils en laissera beaucoup, presque jusqu’à la fin de cette terrible révolution sanglante.
Voici son dessein : il veut les laisser pour que, de leurs yeux corrompus et corrupteurs, ils voient celui qui est appelé le Sauveur de la France.

Ce sera après une perte immense de tant de chrétiens, de tant d’arbres qui peuplent la France. Ces arbres, c’est mon peuple. Le Sauveur viendra, sous leurs yeux, au milieu de son royaume dépeuplé. Ces arbres seront couchés à terre, sans mouvement… des corps sans vie. (…)

(…) Le Roi que le ciel a élu sera proclamé malgré les hommes, malgré la préférence pour un autre qui n’a ni titre ni dignité pour être proclamé. On ne voudrait pas sortir de la souche séparée qui régnait dernièrement. (la famille d’Orléans)
– O Bonne Mère, ce serait pour notre royaume (la Bretagne) un autre poison à boire !
– Mes enfants, mon Roi est le proclamé du Ciel. Ses fidèles amis seront ses compagnons de triomphe. Tous les amis de ce noble Roi, de ce côté-ci, marcheront à sa rencontre, portant la noble bannière blanche décorée de fleurs royales. Cette bannière ne sera déployée, par les amis de ce côté-ci, qu’en approchant pour saluer le Roi.
Ensuite, cette bannière développée remontera dans ce pauvre royaume, foulant ses terres malgré le parti opposé. Elle flottera sous le souffle d’un vent froid, et sous un firmament étoilé, par un temps sec, malgré le peu de chaleur du soleil.
Mes enfants, la générosité de ce Roi ne se connaîtra pas. On voudra soumettre le peuple ignorant à cette persuasion…
– Je ne connais pas ce mot, Bonne Mère.
– Je veux dire : on voudra persuader que le royaume sera plus malheureux et plus étroitement soumis que sous le règne de celui qui prétendra venir.
Cette persuasion s’étendra partout rapidement. Dans le trouble à son sujet, il circulera des listes de signatures de la part de ceux qui ne veulent pas de son règne.
– Déjà, il en a passé, Bonne Mère.
– Celles qui ont passé, mes enfants, sont bien faibles à côté de celles que l’on fera passer… Tout ce qui se passera encore ne servira à rien. Il a, debout, de fidèles amis qui feront beaucoup pour lui.
Ce beaucoup viendra de mon Fils… Oui, il régnera. Il visitera la terre des martyrs et la Ville Éternelle.
Il sera d’une grande utilité pour l’Eglise, qui souffrira encore dans les autres nations, quand la paix régnera dans celle-ci. (…)

Message du 17 juin 1880

Marie Julie entre dans le degré suprême du soleil, où elle voit toute chose par elle-même.
Elle annonce la difficile arrivée du nouveau Messie, appelé Henri V.
Le premier, comte de Chambord, n’ayant pas régné, le titre reste libre pour un second.
L’extase a été notée par Adolphe Charbonnier.
(…)
Ses lèvres répétaient, à voix basse, des prières qu’on ne pouvait entendre. Comme elle ne pouvait remuer son bras raidi le long du corps, sa mère lui a fait, avec de l’eau bénite, les purifications dont l’extase est toujours précédée.
Puis l’extase a commencé à voix haute.
Gloire au Père…
(…)
«Maintenant, dit le Seigneur, je ne communiquerai plus mes révélations comme au temps passé.
Elles partiront de l’âme, dans le soleil, pour arriver aux oreilles attentives des serviteurs choisis. Toutes ces choses, qui vont sortir de moi-même, auront un cachet différent. Maintenant, que son âme entre dans la profondeur de sa mission divine ! Qu’elle développe, par mon Esprit divin, tout ce que la lumière ouvre devant elle ! »
La paix sera lente à entrer dans notre patrie (la France), une paix véritable aux yeux de Dieu, bonne et sainte.
Quand on annoncera cette paix profonde, qui paraîtra ressembler à celle du temps des rois catholiques et fidèles, c’est à ce moment qu’une attaque violente et une tempête furieuse viendront tout agiter, en un bouleversement effroyable.
Ce bouleversement ne viendra que des hommes qui n’auront pas cessé de régner avec leurs lois de la terre. Dans ce grand renversement qui, de notre patrie, se propagera ailleurs dans le monde, tout semblera atteindre la frayeur d’une nouvelle terreur.
On verra tout se remuer et se renverser avec lenteur. Alors ce sera le dernier effort qui enveloppera presque toute la France, entrée dans l’épouvante et les gémissements.
C’est dans ce coup, dirigé contre la plus grande partie des hommes de ce siècle, qu’aura lieu le départ du Roi, attendu comme un autre Messie, pour rapporter l’honneur et la dignité avec la couronne profanée et le manteau blanc qui, maintenant, est changé en manteau rouge.
Ce sera le départ du Roi Henri V : il viendra pendant que les voix terribles de l’orage et du tumulte retentiront encore. «A nous, diront-elles, d’être une fois de plus vainqueurs en tout ! » Cette dernière parole réduira tous ceux qui sont opposés à la venue du «Prédestiné». Cela se fera par Dieu et la très Sainte Vierge.
L’entrée du Roi sera une prédestination selon la grâce. Déjà toute la France lui est donnée ; elle est confiée à la sollicitude de son cœur. Déjà il règne, sans régner visiblement, mais il règne par la grâce d’une prédestination. C’est la grâce que le Seigneur fait à son peuple qui a persévéré dans l’attente du nouveau Messie, qui a conservé une croyance sincère en son retour, malgré la division du peuple, malgré les voix qui répètent comme impossible la rentrée du Messie nouveau que sera le Roi.

Cette furieuse tempête sera comme les tourbillons qui passent. Elle aveuglera les yeux de ceux qui s’opposeront à l’entrée du Roi. Il traversera leurs rangs ; il passera au milieu de leur cortège révolté, sans qu’aucun de ses ennemis ne puisse mettre obstacle à sa montée sur le trône.
A son arrivée, le trône ne sera pas vide. Le nouveau Messie, sans un mot, sans une parole, s’inclinera simplement devant la place qui est celle de son règne. II ne soufflera pas un mot.
Alors il y aura deux combats : l’un à droite, l’autre à gauche. Ce sera une sorte de dispute violente.
Le nouveau Messie aura marché au milieu de tous les supplices qui tuent les chrétiens.
Il arrivera, sain et sauf, près de la place qui lui est réservée. Il la saluera, genou en terre.
Mais, dans le soleil, je ne le vois pas saluer celui qui y sera et refusera de descendre.
Celui-ci s’obstinera, avec rage, à persister dans le règne qui lui aura été donné par le droit des voix de la majorité.
A ce moment, le nouveau Messie aura une épreuve qui n’est encore connue de personne mais qui, aujourd’hui, sera révélée clairement. Du côté du midi, bien près d’une ville menacée (sans doute
Marseille), il se trouvera un religieux d’un ordre qui existe depuis longtemps. Le soleil ne dit pas son nom. Ce religieux, sur un ordre qu’il dira venu de Dieu ou de Saint Raphaël ou de Saint Paul, fera circuler partout les trois points suivants :
Il prétendra que le nouveau Messie, appelé Henri V, n’est pas élu pour sauver la France, et que jamais la pensée de Dieu n’a révélé cette élection à aucune âme, que c’est une fausse prophétie.
Il attaquera violemment le Sauveur de la France. Ses révélations seront écrites par volumes, avec rapidité, dans le but de jeter sur lui un affreux manteau de reproches aussi infâmes que pervers.
Une circulaire de ce religieux sera remise à ceux qui, déjà, auront placé sur le trône français celui que le Roi doit détrôner et renverser de fond en comble.
Ce religieux, déjà âgé mais pas encore dans l’âge mûr, aura assez d’expérience pour être conscient du mal qu’il se chargera de faire.

L’homme de la paix

Message donné par Saint Jeanne d’Arc à Débora (Manduria)

le 30 mai 2000. Il concerne la France et en voici un extrait

Message donné à Débora (Manduria) par Sainte Jeanne d’Arc,
le jour de sa fête liturgique (30 mai 2000)

(…)
Sainte Jeanne d’Arc :
« Tu dois beaucoup prier pour la France, pour que la purification qu’elle est en train de traverser soit bien accueillie. La Sainte Vierge désire être honorée du titre de « Vierge de l’Eucharistie » surtout par le peuple de France.
L’Eternel te confie la mission de prier pour « l’homme de la paix » qui est sur le point de régner sur le sol de France et deviendra le bras sûr du Pape contraint à s’éloigner (…) »

Débora :
« Ma chère Jeanne, qui est cet homme ? »

Sainte Jeanne d’Arc :
« C’est un descendant des… (omis). Il sera appelé « l’honneur de sa ligné » parce qu’il sera l’envoyer de la T.S. Vierge et travaillera pour que l’Eglise de Jésus triomphe sur le monde (…) le message qui t’as été confié ne sera pas compris. » (…)

Message du Seigneur à JNSR – Samedi 4 Juin 2005
Dieu aime la France et les Français. C’est aussi le choix de Ma Sainte Mère à qui Je ne refuse rien. C’est pourquoi ce choix ira jusqu’à la fin du monde.
Un enfant choisi de Dieu est un privilégié. Malgré ses turbulences, le Père lui pardonne à chaque fois car cet enfant est l’enfant-prodigue qui Lui reviendra un jour, (…) La France, par la Sainte Grâce du Très-Haut, est devenue, par le Choix Divin, le modèle de toutes les Nations, c’est le Choix Royal de Dieu. (…)

Message pour la France donné à Françoise par Jésus – Lundi 17juin 1996
Je reposerai les fondations de Ma Sainte Eglise catholique sur ce peuple de France que Je rendrai victorieux du mal.

Message reçu par Agnès-Marie le mercredi 10 mars 2004
Enfants de France, suivez-les ! Obéissez au cri de celui qui sortira de la nuée, un homme celui-là, que le Nom de Dieu aura saisi au point qu’on le croirait appartenir à l’armée céleste !

Explication de l'Apocalypse par JESUS à Agnès-Marie

Le 15 Novembre 1999

Apocalypse 12, 6-
« La femme s’enfuit au désert,
où Elle a un lieu préparé par Elohim, pour que, là,
IL la nourisse mille deux cent soixante jours ».

Voilà le temps que Je vous annonce. Mes enfants, comprenez ici, la femme, c’est l’Eglise, c’est vous qui M’aimez, le petit troupeau, le lieu que Nous vous avons préparé c’est Nos Coeurs unis : la Trinité Sainte. Quant aux 1260 jours où vous serez nourris au désert : 1+2=3 Dieu—- 6+0=6 la Bête.

Apocalypse 12, 7-
« Et c’est la guerre au ciel.
Michaël et ses messagers font la guerre au dragon ».

1260 jours, c’est le chiffre du combat, entre Saint Michel et le Dragon, ce n’est pas le nombre de jours du désert ! Dans le refuge de la foi aveugle, vous serez nourris de Ma Parole que Je vous ai donnée (Evangile + Révélations + Messages)

Apocalypse 12 7-9-
« Le Dragon et ses messagers Guerroient
mais ils ne sont pas les plus forts;
leur lieu ne se trouve plus au Ciel.
IL est jeté le Dragon, le grand, Le serpent,
l’antique, appelé Diable ou Satan,L’égareur de l’univers entier.
IL est jeté sur la Terre et ses messagers sont jetés avec lui. »

Voilà le temps de ténèbres entre Mon absence ou votre désert et Mon Retour en Gloire : le combat commencé au Ciel, jetera ensuite sur la Terre tous les Démons, cela ne sera guère pire que maintenant car ils y sont déjà presque tous !

Alors sera votre combat :

Apocalypse 12 ,11-
« Ils l’ont vaincu par le Sang de l’Agneau,
par la parole de leur témoignage ;
ils n’ont pas aimé leur être jusqu’à la mort ».

Ceci se rapporte au martyre de l’Eglise dont Je t’ai déjà parlé :

« Qui perd sa vie pour Moi, la gagnera ».

Ici, la mort signifie les ténèbres par contraste avec la vie éternelle que reçoit celui qui Me donne sa vie, c’est-à-dire : celui qui aime Dieu aura la Vie Eternelle et c’est le témoignage (martyr = témoin) que certains donneront et donnent déjà, car ce temps dont Je vous parle est commencé.

Apocalypse 12 ,14.reprend 12 ,6, les deux ailes sont la foi et l’espérance, objets de Mes messages précédents.

Apocalypse 12 ,15-18 : le fleuve que jette Satan ce sont toutes ces oeuvres mauvaises que la terre engloutit (cf. tremblements de terre, crasch économique, inondations, ect….) pour secourir l’Eglise, le peuple fidèle, et avec lesquels il attaquait même le petit reste de ceux « qui ont le témoignage de Yeshoua », c’est-à-dire vous, et il est partout, » aussi innombrable que le sable de la mer ».

Voici pour ce passage sur la femme et le Dragon, ensuite en Apocalypse 14 est le temps final de Ma Victoire : Mon Retour : l’Agneau debout sur le Mont Sion ; puis en 15 le temps de la Justice ; en 16 la colère ; en 17 le Jugement ; ect…
Je te commenterai tout ceci dans les jours qui viennent. Cela est important, car ces passages se rapportent à ce temps auquel Je vous prépare. C’est un peu compliqué car dans sa transcription de la vision, Jean revient sur certains passages et établit une chronologie, or toutes ces « choses » doivent être saisies de manière instantanée.

Par exemple en Apocalypse 15 ,8 il y a :

« Personne ne peut entrer dans le sanctuaire
que ne soient terminées les plaies des sept messagers »

suivi en 16 des sept coupes de la colère, elles sont simultanées, il ne faut pas attendre qu’elles aient lieu l’une après l’autre, au contraire, elles sont la conséquence des sept vices qui s’opposent aux sept vertus. C’est ce contre quoi vous devrez et devez déjà combattre, vous, les fidèles.

Il y a dans ce texte encore énigmatique et qui ne sera dévoilé vraiment qu’au jour de Mon Retour, plusieurs fois décrit la même chose de manière différente, mais il s’agit toujours du combat de Dieu contre le mal, jusqu’à ce que J’efface le mal. Que Mon Eglise soit témoin de son Dieu, que Je suis, et vous sortirez victorieux de la ténèbre. Foi et espérance et Marie, Vierge de l’Eucharistie vous garde pour la vie éternelle. « Celui qui veut sauver sa vie, la perdra »,celui qui fait Ma volonté et non la sienne, sera sauvé. Amen.

Jésus-Christ.

Le 16 Novembre 1999

JESUS :
Bien, cela est bon que Je puisse parler à Mon peuple de manière si simple. J’en suis heureux. Maintenant, si tu veux (oui tu le veux, Je le sais) nous allons poursuivre Mon enseignement sur le texte le plus incompris de la Bible : l’Apocalypse de Saint Jean.

Il y eut 7 jours lors de la création, dit la Genèse.

Il y a 7 églises ou communautés auxquelles s’adresse l’Apocalypse, il s’agit d’une communauté d’hommes et de temps : une ère.

Or 7 x 7 = 49 et voici le Grand Jubilé de Ma Naissance, année 1 , voici le cinquantième jour du temps divin, une plénitude mais aussi le temps compris, en jours terrestres cette fois-ci, entre Mon Ascension et la Pentecôte.

Le septième de tout ce texte se rapporte à votre temps, septième communauté : Laodicée.

Le septième sceau et ses sept messagers aux sept trompettes.

Et à partir du texte vu hier : « la femme et le Dragon », une description de votre temps, de ce qui vient et de ce qui sera par Moi : Mon Règne de Gloire, de Paix et de Justice.

Etudions ce qui est dit au messager (ange) de votre communauté :

Ap 3 ,15 :
« Je connais tes oeuvres, tu n’es ni froid ni chaud,
Il faut que tu sois froid ou chaud ».

C’est l’heure du choix décisif, vous ne pouvez plus ménager Dieu et Mammon, il faut choisir son « camp ». « Qui n’est pas pour Moi est contre Moi ». Je vous ai dit que le temps qui vient oblige à « radicaliser » sa foi et ses choix, les tièdes Je les vomis, c’est-à-dire que comme ils ne sont pas attachés à Moi, ils sont contre Moi, ils choisissent par cette demi-mesure qui n’est pas acceptable, l’éloignement.

Vous avez tout misé, hommes de ce temps, sur le matérialisme mais Moi, Je vous dis d’acheter chez Moi de « l’or épuré au feu pour t’enrichir » c’est-à-dire, une foi épurée qui vous ouvre le Royaume, votre seule vraie richesse. Convertissez-vous pendant la purification car « voici, Je Me tiens à la porte et Je frappe ». » Au vainqueur Je donnerai de s’asseoir avec Moi sur le Trône » : cela signifie, à celui qui se sera laissé purifier, qui aura donc vaincu la mort (conséquence du péché originel. Je vous le rappelle) comme moi Je l’ai vaincue,il sera accueilli au Royaume, il participera à Mon Règne de Gloire avec Moi.

La phrase « et que ne s’exibe plus la honte de ta nudité » fait référence à deux outrages à Ma Gloire de ce temps : la luxure dans laquelle vous entraîne Satan et la nudité de votre âme qui ne s’est pas enrichie des trésors du Royaume. Le vêtement blanc est celui des saints et Je vous veux tous saints, donc enfants de Dieu.

Le « collyre aussi pour oindre vos yeux, afin de voir », c’est le discernement que vous donne l’Esprit en ces temps tout enténébrés des fumées démoniaques.

Je finis pour ce passage par vous donner une explication de cet avertissement toujours mal compris :

« Moi, ceux que J’aime, Je les blâme,
Je les châtie sois donc ardent, fais retour ! »

Ceux que J’aime, c’est l’humanité tout entière, et Je chéris particulièrement ceux que Je vois en train de se perdre, voilà pourquoi Je dis que Je les blâme : pour ouvrir leur coeur. Je les châtie pour les élever à Mon Coeur. Oui, l’Agneau est exigeant car seul l’Amour que Je suis connaît l’importance et l’imminence de tout ceci. Alors, faites retour, là Ma Miséricorde vous attend et vous serez vainqueurs de la peur et de la mort, participants au Royaume, fils de la Lumière que Je suis. C’est la ténèbre de Satan que Je fustige en vous, pas vous, qui restez jusqu’au bout du choix la merveille que vous avez été créée. Je punis l’ombre que vous avez acceptée d’héberger, pour vous donner Ma Lumière de Vérité. Laissez-vous donc purifier !

Apocalypse 8: septième sceau
Le volume scéllé du septième sceau est l’histoire qui devait s’écrire entre Mon sacrifice sur la Croix et Mon Retour de Gloire. Voici que le septième s’ouvre sur vous, (les autres sont passés et Mon propos n’est pas d’étudier pour vous toute l’Apocalypse mais ce qui ce rapporte à ce temps que vous vivez et dont Je vous parle depuis le début).

Ap 8 ,1 :
« Quand IL ouvre le Sceau, le septième,
survient dans le ciel un silence, environ une demi-heure. »

Ne prenez surtout pas ceci au pied de la lettre ! Le silence du Ciel c’est ce temps dont Je vous ai parlé hier, le temps de l’absence, ou de désert que doit traverser la Terre, Mon Eglise. Une demi-heure souligne le fait que cette heure sera abrégée par Miséricorde deDieu grâce aux nombreuses prières présentées par MARIE à la Trinité dont Je suis; « les prières des consacrés ».

Ap 8 ,4 :
« Monte la fumée de l’encens par la main du messager devant Dieu. »

La fumée de l’encens monte contre les fumées de Satan, Je n’ai qu’une fumée à offrir à Mon Père car Je suis l’Unité, Satan est la division, le nombre.

Ap 8 ,5 :
« Le messager prend l’encensoir.
IL le remplit du feu de l’autel, et le jette sur la Terre.
Surviennent tonnerres et voix, éclairs et séismes. »

Je suis le Messager des messagers, c’est Mon Esprit que Je répands sur la Terre, et en se heurtant aux oeuvres mauvaises du père des mensonges que vous abitez, surgissent des cataclysmes dans vos âmes et sur votre Terre. Mais Je vous ai déjà parlé de ceci.

Les sept messagers de Ap 8 ,6 sont les sept formes de l’Esprit, les sept vertus auxquelles sont opposés les sept vices. Le fait que les sept trompettes soient divisées en quatre + trois aurait dû vous faire penser aux quatre vertus cardinales et aux trois théologales. Chacune va sonner, en fait toutes ensemble, l’Esprit sept et un aussi. Le sept est la perfection de l’un, sa manifestation :

Prudence, Justice, Force,
Sagesse, Intelligence,
Tempérance, Foi, Espérance,
Conseil, Force, Science, Piété,
Charité.
Crainte de Dieu.

Voyons comment interviennent les dons de l’Esprit sur les bouillonnements de vos péchés.

Ap 8 ,7 :
« Le premier sonne ;
et c’est la grêle, le feu, mélés de sang, jetés sur la Terre :
le tiers de la Terre brûle,
le tiers des arbres brûle et toute herbe verte brûle. »

Vous avez laissé toute prudence dans la gestion de la Terre qui vous porte et elle se rebelle, il y eut le déluge, la grêle et il y aura le feu pour la purifier.

Tous ceux qui ne portent pas de fruits seron brûlés par ce feu purificateur. Le tiers étant ce qui n’est pas de Moi (le tiers c’est aussi les tièdes du début). Il y a Moi, vous ma création et le tiers, qui est ce qui a été gagné par l’adversaire, l’autre, le mauvais : toutes oeuvres mauvaises sur terre et en vous seront brûlées de ce Feu de Mon Esprit. De manière « physique » vous saisirez l’effet de ce feu seulement lorsque vous le verrez, pour l’instant vous ne pouvez concevoir de quoi il s’agit.

Pour ce qui concerne ces sept trompettes, la lecture se fait chaque fois à deux niveaux, « physique » et symbolique, car l’un est symptomatique de l’autre, de même que votre esprit malade contamine votre corps.

Va en paix à ce que tu as à faire.
Nous poursuivrons plus tard. Je te bénis.

Jésus-Christ.

Le 18 Novembre 1999

JESUS :
Viens vite petite âme Me retrouver dès que tes activités de chaque jour te le permettent. Je suis la vie et Je nourris ton âme dans ces moments où nous sommes ensemble. Je sais bien souvent vous n’arrivez pas à faire coïncider l’Image que J’ai de vous : celle de votre ressemblance avec le Père, celle de votre vie intérieure avec l’image que vous vous faites de vous-même. En vérité, Je vous le dis, votre vrai Roi c’est Moi, cultivez donc votre vie intérieure car là est votre trèsor ; vos trésors matérialistes ne sont qu’illusions qui s’écroulent comme châteaux de cartes dès que Je « secoue » un peu la terre !

Poursuivons donc Mon commentaire pour votre temps de l’apocalypse de Jean. Nous en étions à Apocalypse 8, 8 et 9, le deuxième messager sonne et

« C’est comme une grande montagne ; bouillante de feu. »

Il s’agit du même feu divin que précédemment. Rappelez-vous Moïse allant rencontrer Dieu sur la montagne sainte, la montagne c’est le lieu de Dieu et Son feu « est jeté dans la mer », comme « un pavé dans la mare » (!) de vos actions contre la vertu de justice et le don de piété, contre la tendresse de Dieu et la fraternité qui en découlent. Alors

« Le tiers de la mer devient sang.
Meurt le tiers des créatures ayant être, dans la mer,
et le tiers des navires est détruit. »

Tout ce qui n’est pas selon la justice, crée de la violence et fait couler le sang de l’innocent comme conséquence de la guerre. Ce sang est aussi Mon Esprit qui vient comme un baume. Tous ceux qui ne sont pas avec Moi meurent : littéralement, subissent la mort, alors que vous, qui êtes de Moi avez la vie éternelle. Et c’est à la suite de cela que Ma grande douleur se fait encore plus forte car Mon Eglise aussi est contaminée en partie et le « tiers des navires » est détruit. Ici le navire représente l’Eglise, en référence à la nef et toute l’Eglise qui n’est pas de Moi, la fausse Eglise de l’Antéchrist sera détruite par le feu purificateur de Mon Amour qui met en lumière tout mal.

Ap 8, 10-11 : Le troisième messager sonne.

« Tombe hors du ciel l’étoile, la grande,
elle brûle comme une lampe.
Elle tombe sur le tiers des fleuves et sur les sources des eaux,
le nom de l’étoile se dit « l’absinthe ».
Le tiers des eaux devient de l’absinthe,
et beaucoup d’hommes meurent de ces eaux devenues amères. »

Ce passage se rapporte à la vertu de force et de courage, à laquelle s’oppose la paresse ; et à la béatitude des affamés et assoiffés de justice et de vérité qui sont rassasiés d’eau vive. Je M’explique, nous avons vu dans Apocalypse 12, 7-9 que le grand, c’est Satan et que son « bien ne se trouve même plus au ciel » et c’est lui l’adversaire, l’ange déchu, cette étoile tombée hors du ciel. Et il prétend par le mensonge éclairer les intelligences, expliquer les Ecritures, détenir la vérité, alors qu’il pervertit tout et inverse les valeurs. Il est le père du mensonge et pourtant il prétend brûler « comme une lampe ». Je suis la source de l’Eau Vive qui est Parole de Vérité et le nom de l’adversaire se dit « absinthe » et « le tiers des eaux devient de l’absinthe » c’est-à-dire que toute parole qui n’est pas de Moi devient « des eaux amères » , des paroles fausses et mensongères qui amènent beaucoup d’hommes à se perdre. Or il est plus facile de céder au vice de la paresse et de croire les mensonges, que de chercher la vérité et le don de conseil de l’Esprit. Ainsi…

Ap 8, 12 : le quatrième messager sonne …

« …Est éteint le tiers du soleil,
le tiers de la lune,
le tiers des étoiles,
pour que s’enténèbrent leurs tiers ;
le tiers du jour n’apparaît pas ni de la nuit. »

Ce passage est dans la continuité du précédent mais cette fois-ci le soleil, la lune et les étoiles désignent la hiérarchie de Mon Eglise qui s’est laissée obscurcir et qui malheureusement « enténébre leurs tiers », c’est-à-dire entraînent avec eux les agneaux qui sont confiés à leur garde et au lieu de leur permettre le discernement entre l’oeuvre de Dieu et l’oeuvre de Satan, laisse leurs esprits perdus ne sachant ni où est le jour ni où est la nuit. Je suis le jour, il est la nuit. Nous en revenons à ces tièdes que Je vomis, qui ne sont ni chaud ni froid mais ici est mise en évidence la faute du clergé qui déjà n’est plus de Moi, mais du faux Christ. Oui, Je parle de la franc-maçonnerie ecclésiastique. Beaucoup ont chuté en se laissant aller à la gourmandise et la luxure qui, s’opposant à la vertu de tempérance, les a poussés au matérialisme et à l’hédonisme. Ainsi Satan a-t-il fait tomber tous ceux qui ne sont pas restés dans la grâce, mais Je vous le dis « malheur à celui qui scandalise un seul de ces petits qui sont les miens » ! C’est pourquoi J’envoie au devant de ces péchés de Mon Eglise des messagers crier et exhorter à la conversion des coeurs.

Ap 8, 13 :
« Je vois et j’entends un aigle.
Il vole au milieu du ciel et dit à voix forte :
« Oïe ! Oïe ! Oïe ! habitants de la Terre,
à cause des voix qui restent,
celle du shophar des trois Messagers qui vont sonner. »

« Oïe !  » est le terme hébreu encore employé pour « malheur ! « . Le shophar est la trompette de forme allongée utilisée pour avertir les habitants de Jérusalem par exemple, d’un décret du Roi ou d’un danger, ce sont aussi ces trompettes qui ont fait choir les murs de Jéricho.

L’aigle représente saint Jean évangéliste, ici il représente tous les « Jean » que J’envoie à Mon Eglise pour l’avertir. « Il vole au milieu du ciel » souligne le fait qu’il ne parle pas de sa propre autorité, mais par Mon Esprit, celui que J’envoie en avant de Moi. L’aigle, dont les ailes, ailleurs dans le texte, sont la foi et l’espérance, représente pour votre temps tous ceux que Je prépare par Mon Esprit et Mes charismes à Mon Retour de Gloire. Voilà qui introduit la suite :

Ap 9 : Le cinquième messager sonne.

Tout ce passage se rapporte à l’action de Satan et de ses cohortes dans le temps de ténèbres qui va survenir où tous les démons seront « jetés sur terre » car

« la clé du puits de l’abîme lui a été donnée ».
« Il ouvre « et » une fumée monte hors du puits ».

C’est la fumée de Satan qui obscurcit toute chose, pour s’opposer à la vertu de foi. D’ailleurs il est dit qu’ils ne s’attaquent (les démons) qu’ « aux hommes qui n’ont pas le sceau de Dieu sur leur front », c’est-à-dire à ceux qui ont laissé leur intelligence sans la mettre sous la protection de la Vérité et de la Grâce. Pouvoir ne leur est pas donné contre ceux qui M’aiment et qui gardent Mes commandements. Par contre tous les tièdes, « le tiers des hommes » seront tourmentés par les « criquets » dont le « roi, le messager de l’abîme », nommé en hébreu Abadon « perdition » ; en grec, il a nom Apollyon qui signifie « destructeur » ; or que font les criquets ? Ils ne tuent pas mais tourmentent « cinq mois ». Cela signifie en excitant le vice par les cinq sens, les cinq mois qui ne sont pas Moi : tout ce qui n’est pas purifié sera attaqué et tourmenté au point qu’ « en ces jours les hommes cherchent la mort et ne la trouvent pas. Ils désirent mourir, mais la mort fuit loin d’eux « . Ils croiront mettre un terme à leurs tourments, à leurs angoisses en se donnant la mort, mais la mort ne voudra pas d’eux, c’est-à-dire que « le puits de l’abîme étant ouvert » ils ne trouveront nul repos dans la mort. Ils n’ont pas compris qu’ils ont déjà choisi la mort, ceux qui ne sont pas avec Moi, et que l’on ne peut mourir deux fois. Ils sont déjà morts ceux qui choisissent la ténèbre, quel soulagement de leurs tourments en ont-ils ? Comprendront-ils enfin que Je suis la Vie ?

« La voix de leurs ailes est semblable
à la voix de chars et de chevaux multiples qui courent à la guerre ».

Si les ailes de l’aigle sont foi et espérance, celles des démons son orgueil et luxure et leurs exigences sont de plus en plus déchaînées qui s’opposent aux vertus. « La voix de leurs ailes » ce sont les médias qu’ils utilisent, qui font un bruit épouvantable, une cacophonie inaudible, qui s’oppose au silence dans lequel « vole l’aigle au milieu du ciel ». Le bruit de l’enfer, le silence paisible du Ciel.

« Dans leurs queues leurs puissances de nuire aux hommes… ».
Ils aiguillonnent, ils agacent, ils créent agitations et revendications, ils exacerbent les vices, appellent à la violence, sous la piqûre de leurs dards les hommes affolés ne savent où trouver refuge.

En ces temps, vous le savez, le refuge est le Coeur Immacul de Marie uni à Mon Sacré Coeur. Là, Nous vous gardons des passions destructrices qui agitent le monde. « Leurs queues » symbolisent les passions, c’est-à-dire l’opposé de l’intelligence, la tête. Or vient le deuxième malheur, plus grand encore que le premier.

Ap 9, 13-19 : le sixième messager sonne.

« Et j’entends une voix hors […] de l’autel »;

C’est donc celle de Satan. Il demande permission que soient « déliés » les quatre messagers prêts pour l’heure, le jour, l’année.
Ceux des rebelles orgueilleux qui avaient été liés sur l’Euphrate, le fleuve de paradis, lors de la chute, sont déliés. Et la puissance du mal augmente, non seulement il nuit par les passions mais maintenant il tue « le tiers des hommes », car « leurs queues […] ont des têtes » et par leurs bouches « sort le feu, la fumée, le soufre. »

Les hommes sont alors totalement dominés par leurs passions et ils se perdent pour la vie éternelle tous ceux qui ne sont pas avec Moi, mais contre Moi, car dominés par Mon adversaire, par le péché justifié : ils ne connaissent plus la Vérité, seulement le mensonge : feu, fumée et soufre sont les perversions de l’intelligence qui se justifient dans des discours « fumeux », spécieux et démoniaques !

Va en paix, nous poursuivrons plus tard.

Je te bénis.

Jésus-Christ

Le 19 Novembre 1999

JESUS :
Je te bénis, commençons donc sans tarder la suite de Mon commentaire.

Ap 9, 20-21 :

JESUS : (Je préfère la traduction plus proche de l’hébreu d’origine ou du grec d’origine de Chouraqui pour ce commentaire).

Ap 9, 20 :
 » Le reste des hommes qui n’ont pas été tués par ces plaies
ne font pas retour des oeuvres de leurs mains.
Ils se prosternent devant les démons,
les idoles d’or, d’argent, de bronze, de pierre, de bois,
qui ne peuvent voir, entendre ou marcher.

Ap 9, 21 :
Ils ne font pas retour de leurs, meurtres,
de leurs sorcelleries, puteries ou de leurs vols. »

Ainsi est l’humanité que Je vois alors, quand les six, chiffre du mal, de Satan, ont sonné, alors va venir le sept, chiffre parfait de Dieu.

« Le reste des hommes, ect… » : ceux qui ne sont pas totalement perdus, qui ne sont pas morts (contraire de vie éternelle, comme au début) de leurs péchés, ne se convertissent pas pour autant, ils restent tièdes et sacrifient aux idoles même s’ils croient encore en Moi, tout au moins à Ma probable existence. Ils veulent continuer à faire leur propre volonté : « les oeuvres de leurs mains » et ainsi ne font qu’oeuvres mauvaises, celles de leur père, le « destructeur ».

Au milieu de ce temps de la sixième trompette, du deuxième « Malheur !  » un messager donne le « volume ouvert » à saint Jean : la vérité est dans son écrit, non plus scellé puisque les sceaux sont tous ouverts. Cela signifie qu’à l’heure où vous êtes se dévoile pour votre temps la révélation (=apocalypse).

Que dit ce messager :

« Il n’est plus temps !
Mais aux jours du septième messager, de sa voix,
quand il sera à sonner, il sera achevé, le mystère,
Comme il l’a annoncé à ses sentences, les inspirés d’Elohim « .

La Vérité sera comme aux jours du septième messager qui annonce Mon Règne. C’est-à-dire les prémices que sont la purification et le jugement afin « de détruire ceux qui détruisent la Terre ».

Apocalyse 11 décrit le deuxième malheur qui est le combat de la bête = la franc-maçonnerie, contre les « deux oliviers et les deux lampes » qui sont l’Israël ancien et le nouveau : le peuple de Dieu qui détient la Vérité (lampe) ou la Bible et les Evangiles qui témoignent de la Vérité. ils sembleront vaincus et les peuples se réjouiront car « les empêcheurs de damner en rond » auront, croient-ils, été enfin éliminés. Mais après le temps de désert (décrit en 12, 6) « un souffle de vie venu d’Elohim entre en eux ». Croyant avoir définitivement gagné, la bête ne prendra même pas la peine de « mettre au tombeau » « leurs cadavres ». Elle va prendre leur place dans le sanctuaire sans rayer leurs traces. Et l’Esprit va les ranimer, la Nouvelle Terre et les Nouveaux Cieux surgiront de l’Eglise rénovée, du peuple de Dieu vainqueur par l’Esprit. Le combat est décrit en Ap 13, 6. Mais il y aura toujours le petit reste, ceux dont le nom est écrit au Livre de Vie de « l’agneau égorgé » que Je suis. L’autre bête, tu le sais déjà, désigne la franc-maçonnerie ecclésiastique, « semblable à un agneau ».

Le troisième « Oïe !  » du septième messager, celui de Dieu, vient de Dieu, de la Justice qu’exige Sa Miséricorde. Après les six atteintes simultanées aux six premières vertus, la Charité prend le dessus et demande son dû et ce sont les annonces des trois messagers, de Dieu ceux-là, qui « volent a mi-ciel ».

Ap 14, 7 :
« Elle vient, l’heure de Son jugement. »

Ap 14, 8 :
« Elle est tombée, elle est tombée, Babel, la grande »,

Ap 14, 11 :
« si quelqu’un se prosterne devant la bête ou son image, […]
(il) boira le vin de l’écume d’Elohim,
Il sera tourmenté par le feu […] »

Et voici en Ap 14, 14-20 l’annonce que la Moisson est mûre, que la Vendange est mûre.

Ap 15 : « les sept plaies » et 16, : « les sept coupes de l’écume d’Elohim » reprend ce que nous venons de voir en 8 et 9. La purification du septième tombe sur les vices des six.

les mêmes thèmes repris de 17 à 21 :

Ap 21 :
« Ciel nouveau, terre neuve » et

Ap 22 :
« Plus de nuit »

décrivent le triomphe de Mon Règne d’Amour : la vertu de charité a dominé l’ensemble des vices exacerbés par Satan, la franc-maçonnerie et son relais écclésiastique ! Mon peuple que J’ai Moi-même formé par Mon Esprit et par MARIE, épouse de l’Esprit a vaincu la mort.

Ap 21, 8 :

« Mais pour les peureux (contraire : espérance),
les sans adhérence (contraire : foi), les horribles, les tueurs,
les putains, les sorciers, les idolâtres, tous les faussaires,
leur part est dans le lac brûlant de feu et de soufre,
qui est la mort, la seconde ».

J’ai voulu vous montrer comment ces passages de l’Apocalypse se rapportent à votre temps, celui du septième sceau qui arrive. Je vous l’ai dit, le temps est proche. Vous êtes, tous ceux qui M’aiment en vérité, ce petit reste, ces « cadavres » : le peuple de Dieu que l’ennemi croira avoir terrassé et à qui l’Esprit va donner de gagner par sa puissance. De vos propres forces, la Bête a vaincu ; par le Souffle vous serez établis vainqueurs. Mais pendant ce temps de ténèbre, de désolation, d’abomination de la désolation, « vous ne serez pas mis au tombeau » : par Mon Esprit donné aujourd’hui (Mes Paroles, Mes Messages) vous serez vivants demain quand le mal semblera gagner, vous serez Ma Lumière restée sur la Terre. Je vaincrai encore la mort, et vous aurez la Vie.

Ap 14, 12 :
« Là est l’endurance des consacrés,
les gardiens des commandements de Dieu et de la foi en Jésus ».

Votre espérance est Mon Règne de Paix qui vient, après le mensonge, le féroce combat contre Mon peuple et votre apparente mort, vient la Jérusalem céleste, la cité de Dieu. Après avoir construit « des oeuvres de vos mains » avec le père du mensonge dont le but est le règne infernal sur terre, vous construirez avec et par Moi le Règne de Dieu sur la Terre : le Ciel nouveau, la Terre nouvelle.

Voilà tout pour ce propos qui n’était pas de détailler tout ce texte compliqué, l’essentiel vous le savez maintenant. Il y a des façons plus terre-à-terre de lire ces textes mais Je voulais vous éclairer sur la Vérité qu’ils contiennent, par rapport à tout ce que Je vous ai enseigné jusqu’ici par cete messagère de Mon Sacré Coeur. C’étai important que Je le fasse pour vous éclairer et vous inviter à la méditation de ce récit essentiel pour votre temps où « l’Esprit et l’épouse disent » « viens » : dans Mon Eglise, l’Esprit suscite ce mouvement vers Moi pour prier pour la Venue de Mon Règne de Gloire.

Voilà à quoi Je vous prépare. Si peu attendent Mon Retour de Gloire et pourtant il vient.

Allez en paix Mes enfants, Je vous bénis.

Jésus-Christ