Une question ? Nous vous répondons :
9h30-12h & 14h-17h
0565780195

lundi 3 octobre 2022

Saint Gérard de Brogne

Évangile : « Qu’elle avait mal, qu’elle souffrait, la tendre Mère, en contemplant son divin Fils tourmenté ! » (Stabat Mater. Jn 19, 25-27)

Acclamation :

Alléluia. Alléluia.
Bienheureuse Vierge Marie !
Près de la croix du Seigneur,
sans connaître la mort
elle a mérité la gloire du martyre.
Alléluia.

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

Près de la croix de Jésus se tenaient sa mère
et la sœur de sa mère, Marie, femme de Cléophas,
et Marie Madeleine.
  Jésus, voyant sa mère,
et près d’elle le disciple qu’il aimait,
dit à sa mère :
« Femme, voici ton fils. »
  Puis il dit au disciple :
« Voici ta mère. »
Et à partir de cette heure-là,
le disciple la prit chez lui.

          – Acclamons la Parole de Dieu.

OU BIEN

                                     « Ton cœur sera transpercé par une épée »

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (Lc 2, 33-35)

En ce temps-là,
lorsqu’ils présentèrent Jésus au Temple,
  le père et la mère de l’enfant
s’étonnaient de ce qui était dit de lui.
  Syméon les bénit,
puis il dit à Marie sa mère :
« Voici que cet enfant
provoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël.
Il sera un signe de contradiction
  – et toi, ton âme sera traversée d’un glaive – :
ainsi seront dévoilées
les pensées qui viennent du cœur d’un grand nombre. »

          – Acclamons la Parole de Dieu.

Generated by Feedzy