Une question ? Nous vous répondons :
9h30-12h & 14h-17h
0565780195

mercredi 30 novembre 2022

Saint André

Glorious, le groupe leader de sa génération fête ses 20 ans. Une prouesse extraordinaire ! Et un disque d'or ?

GLORIOUS – 20 ans de louanges

Glorious 20 ans - Chrétiens Magazine

GLORIOUS, le groupe leader de sa génération

GLORIOUS a 20 ans - La performance de ce groupe leader de sa génération est sans égale, dans la Musique Actuelle Chrétienne.

#Glorious, le groupe leader de sa génération fête ses 20 ans. Une prouesse extraordinaire ! et un disque d'or ? HB Glorious 🎸 🎂

Le groupe de « gars ordinaires » fête ses 20 ans, et cet anniversaire porte en lui-même 

  • 20 ans d’innovation sur les textes et la composition musicale
  • 20 ans à témoigner de Jésus dans un style parfaitement nouveau en France
  • 20 ans à sillonner les routes de l’hexagone et des alentours
  • 20 ans de liberté dans la débrouille du quotidien 
  • 20 ans de timides soutiens
  • 20 ans de prises de risques en tout genre 
  • 20 ans de projets pour la transmission
  • 20 ans d’engagement envers et contre tout
  • 20 ans de louanges partagées  avec plusieurs générations
  • 20 ans de progressions et de remises en cause
  • 20 ans à accueillir davantage d’audience 
  • 20 ans à se renouveler
  • 20 ans a se soucier d’être juste et raccord avec eux-mêmes, avec leur créateur
  • 20 ans de persévérance et d’humilité
  • 20 ans de succès avec un public fidèle
  • 20 ans et un (presque) disque d’or !

Un succès donné

Thomas et Benjamin ont débuté avec Aurélien au début des années 2000, poussés et confortés par l’extraordinaire pape Jean-Paul II qui ne cessait de faire confiance à la jeunesse pour témoigner de la foi chrétienne, selon les dons reçus.

Le bac en poche, ces trois frères de sang, s’essaient à la création, à la composition.

Bousculant leur vie de lycéens et d’étudiants, ils décident de consacrer un an de leur vie à une tournée de concerts, aux quatre coins de France. Nous sommes en 2002. Leur musique « Pop Louange » est un nouveau concept inédit en France né de la grande tradition musicale.

Glorious - Chrétiens Magazine

Et avec beaucoup de culot, mais avec une ferme détermination de bien faire, ils sortent leur 1er Album éponyme. Une dizaine d’autres suivront. C’est vite dit, mais c’est exceptionnel, compte tenu du succès rencontré par la suite.

Pendant 20 ans, ils enchainerons les tournées harassantes au prix de beaucoup de sacrifices et de fatigues, mais ils sont déterminés, courageux et travailleurs. ils endurent des semaines d’éloignement avec leurs familles, et se démènent dans une grande générosité, pour booster une jeunesse qui n’est pas encouragée dans sa foi chrétienne. Cette jeunesse leur rendra bien par sa fidélité au fil des années.

Le succès est encourageant, mais ils n’en tirent aucune gloire. Quand même, 20 années sans  passer ni en radio ni en télé dans ce monde ultra médiatique, c’est une prouesse incroyable qui  voit dans son sillage, beaucoup d’âmes tonifiées, fortifiées, ragaillardi par un titre, un album, un concert. Je le sais, j’en fait parti.

Merci les gars ! Bon anniversaire !! Go on !!! 

Archives

Entre 2003 et 2007 le réseau était alimenté par le FanClub
Glorious avec Jean-Paul II - Chrétiens Magazine
"Que Dieu bénisse cette oeuvre d'évangélisation" (Jean-Paul II en 2002)

Glorious Interview

1. Le groupe

Comment vous organisez-vous pour composer vos chansons ?
– La composition du Groupe est une partie un peu dure à expliquer car elle est intime et personnelle. La seule chose que l’on puisse dire, est que l’on travaille très souvent chacun dans notre coin avant d’aborder une phase de mise en commun, et de début d’arrangement (choix des instruments, rythmique, entrées, sorties des instruments…)

Comment avez-vous choisi le nom du groupe  » Glorious  » ?
– Glorious en anglais signifie : glorieux. Au moment où on cherchait le nom, on a fait un listing des mots qui collaient à ce que nous faisions, et le mot qui revenait le plus souvent était que l’on chantait la Gloire de Dieu. A partir de là on a travaillé et quelqu’un a sorti glorious. Aujourd’hui ce choix s’est avéré excellent.

Quel message voulez-vous faire passer aux jeunes ?
– Le message de glorious est évangélique au sens de la proclamation de la bonne nouvelle. Et la seule chose sur laquelle on met le paquet auprès des jeunes : Jésus t’Aime ! mais pour cela il faut rencontrer le Christ, intérioriser la rencontre et ensuite l’extérioriser car la joie de cette rencontre ne peut se garder au dedans. « en tout temps, en tout lieu lieu, la louange du Seigneur à mes lèvres » Ps 33

Et votre rencontre avec le saint Père ?
– C’était le mardi 24 septembre 2002, notre évêque nous avait prévenu dix jours avant que le St Père nous attendait à Castel Gondolfo, résidence d’été du St Père. C’est le plus grand moment de notre vie au sein de Glorious, car c’est un tout : il est notre Père, notre berger, chef de l’Eglise catholique, celui que nous devons suivre, et lorsque notre regard a croisé le sien, c’était le feu brûlant d’amour de Jésus sur nous. Ca aussi c’est dur à raconter car malgré la rencontre d’un homme, il y a un caractère mystérieux de présence, de force qui se dégage qui sont impressionnants.

En 2003, est-il facile de se faire connaître ? Rencontrez-vous des obstacles pour vous faire connaître ?
-Pour la communication, il n’y a pas de secret il faut savoir jouer sur l’image, sans en abuser. C’est dur de se faire connaître quand on ne passe pas à la télé, ni à la radio…alors on s’appuie pour le moment beaucoup sur le réseau catho et sur notre attaché de presse qui travaille beaucoup avec les journalistes et son travail porte des fruits. Ensuite on sortira au niveau communication du réseau purement catho pour toucher le grand public avec force.

Vous pensez aussi à la télévision ? s’intéresse t-elle à vous ?
– Oui la télé s’intéresse à nous, On a déjà fait un JT, celui de France 2 avec un reportage de 1’30 sur Glorious et ce fût bon car les journalistes sont surpris par la démarche.

Avez-vous des propositions pour participer à des émissions ?
– Il y a d’autres contacts intéressants mais on ne peut en dire plus pour le moment.

Et la radio, la FM passe t-elle vos titres ?
– Aucun groupes cathos n’est diffusé et nous en sommes encore loin, même si NRJ Toulon nous a diffusé suite au concert au Zénith, ce fût ponctuel. Il faut encore être patient. Au festival de Chartres, 1 er festival catho de musique nous avons rencontré des artistes chrétiens, et surtout la nouvelle génération qui arrive : Steven Tunnel qui sort un album in terra le 21 mai 2003, mais aussi Spear Hit groupe de reggae…. Un vrai virage a été amorcé dans la musique chrétienne en France et il faut la soutenir, l’encourager pour que l’annonce de l’Évangile puisse toucher un nombre toujours plus croissant de personnes. Soyez des JESUS FREAK ( des dingues de jésus)

 

2. L’Album

Comment avez-vous vécu ce départ, composition de l’album et la tournée, quel est l’accueil du public ?
-Les choses se sont faites dans l’ordre chronologique : écriture-composition, recherche et rencontre de notre maison de disque : Rejoyce ; enregistrement et sortie du CD. A la fois tout est allé très vite et en même temps le Seigneur est patient et a su nous faire attendre longtemps sur certaines choses dans le projet. La tournée s’est une partie à part du CD, la démarche est différente, mais pour le moment sur le peu de jour de repos que nous avons, la joie surabonde aux côtés des épreuves liées à l’évangélisation.

Combien d’albums avez vous vendu ?
-Aujourd’hui on a écoulé plus de 15 000 CD, il y a dans l’église un bon bouche à oreille, un effet surprise, et en même temps un projet qui répond à un besoin crucial dans l’église : l’évangélisation des jeunes par les jeunes. Si notre CD est aujourd’hui sur des linéaires comme FNAC, Virgin…c’est parce que dans le cadre du projet, il était incontournable de faire comme les « profanes ». Il est temps pour l’église de coller à l’air du temps au niveau de certaines méthodes professionnelles en terme de communication, de diffusion, de marketing…

Le 1er Album a effectivement été un énorme succès, cela doit vous motiver pour un deuxième, non ?
– Oui, le 2 ème album est fini au niveau des maquettes, on démarre le studio début juin pour finir fin juillet avec entre-temps des gros concerts parisiens à la cigale notamment les 25 et 26 Juin. Cet album sortira à l’automne et sera encore mieux distribué que le 1er.

Quels groupes vous ont influencés ?
– Nos influences sont toutes issues de la pop : Goldman, Obispo, Calogero, et aussi de la praise and worship américaine, avec Mickael smith, Rebecca St James…

 

3. La Tournée

Comment vivez-vous pendant cette tournée, prenez-vous le temps de voir vos familles, vos amis ?
-Entre deux phases de tournée on breake complètement et on prend le temps de voir parents famille, amis car c’est un équilibre très important qu’il nous faut conserver car eux nous conseillent, nous suivent, et nous réprimandent si on fait des erreurs. On prend aussi le temps de voir notre évêque qui nous suit attentivement.

Combien de concrets à votre actif ?
– Depuis début février, on a fait une trentaine de concerts et il en reste une trentaine sur Glorioustour. La tournée c’est fabuleux, entre l’accueil du public avec des salles combles et le travail que fait le Seigneur dans chaque ville, c’est fabuleux. On a aussi monté une équipe de travail sur la tournée avec notre manager Marc et notre directeur technique technique Julien qui fait que c’est une vraie famille Glorious avec 20 personnes en permanence et une ambiance géniale.

Quelle évolutions prévoyez-vous ?
-Il n’y aura pas d’évolution sur cette tournée et le travail que nous avions fait en terme de préparation est conforme à l’idée que l’on s’était faite de la tournée. On travaille déjà sur le projet de la 2ème tournée de 2004, et les surprises seront plus impressionnantes que sur Glorioustour.

Interview réalisée par Antoine Clamagirand pour gloriousfan.com – Mai 2003

Interview de 2012, GLORIOUS a 10 ans

La revue mensuelle de RAImage (depuis 1978)

Chrétiens Magazine est un mensuel marial d’actualité en France 🇫🇷 sur abonnement (10 numéros par an directement dans votre boite aux lettres)