Une question ? Nous vous répondons :
9h30-12h & 14h-17h
0565780195

dimanche 27 novembre 2022

Fête de la Vierge Marie en son icône du signe

Saint-Martial, Apôtre des Gaules et de l'Aquitaine

Saint Martial

En l’honneur de saint Maron, le 9 février 2018, le patriarche Béchara Raï a célébré la messe pontificale devant les représeDécouvrez la communauté animée par notre ami François directement sur le site Hozana.org (inscrivez-vous). Cette communauté a pour but de réhabiliter la vie de Saint-Martial, disciple de l’Apôtre Pierre et qui a accompagné Jésus et ses apôtres. La France a une fondation apostolique. Prière Cœur Sacré de Jésus, Tu as manifesté à Saint-Martial Ton grand désir de convertir la Gaule, et ainsi de donner une fondation apostolique à la France. Tu as formé et préparé Saint-Martial à sa future mission et lui a donné Saint-Pierre comme père adoptif. Premier évêque en Aquitaine, Saint-Martial a évangélisé l’Aquitaine. Nous te demandons que sa réhabilitation par l’Eglise serve à Te faire connaitre, Toi, parole vivante d’amour et de paix. Daigne exaucer les prières que nous t’adressons par ton serviteur Martial afin que soient manifestées Ta joie et Ta Gloire. ntants de l’Etat venus assister à l’une des plus grandes fêtes des catholiques maronites. La célébration est traditionnellement dévolue à l’archevêque de Beyrouth, mais cette année Mgr Boulos Matar a invité le cardinal Raï à présider la cérémonie à sa place. Et pour cause : le Président de la République du Liban, le Premier ministre et le Président de l’Assemblée avaient prévu d’assister personnellement à la messe, en ce 9 février qui est aussi la fête nationale du Pays du Cèdre. Par ailleurs, le ministre libanais des Affaires étrangères, Gebran Bassil, s’est rendu le dimanche 11 février 2018 à Chypre, afin d’assister à la messe que la communauté maronite de l’île célèbre elle-aussi à l’occasion de la Saint-Maron. Un office auquel se rend traditionnellement le président de la République chypriote grecque. Saint Maron est un moine ayant vécu à la fin du IVe et au début du Ve siècle. Il menait une vie érémitique faite de jeûne, de pénitence et de prière, près d’un ancien temple païen qu’il transforma en église. Les miracles qu’il accomplissait le rendirent célèbre dans toute la Syrie. Les traditions limousines rapportent que Saint Martial fut un disciple de l’Apôtre Pierre qui le considérait comme son propre fils. Plusieurs conciles médiévaux recensent des témoignages provenant de toute l’Aquitaine sur l’apostolat de Martial envoyé par Pierre en Gaule. Mais le courant moderniste et ses experts en démythologisation sont parvenus à étouffer des faits et légendes autrefois admis par tous. D’une manière inattendue et totalement improbable, les visions de la vie du Christ dont a bénéficié Maria Valtorta mettent en scène Martial enfant qui accompagne Jésus et Ses apôtres dans Sa vie publique. La visionnaire nous permet de revoir sous un jour nouveau une affaire trop vite classée et jugée sans appel comme opinion indéfendable. Les conciles médiévaux n’étaient pas la fabrique de mensonges qu’on veut bien nous présenter, ils approchaient autrement plus près de la vérité que notre époque pseudo-scientifique. Cette biographie tend à réhabiliter la vie de saint Martial selon les témoignages antiques et authentiques auxquels l’apport de Maria Valtorta rend justice. David Gasseling est passionné par l’oeuvre de Maria Valtorta. Il fait un lien avec les traditions limousines auxquelles les écrits de la visionnaire apportent un éclairage nouveau et stupéfiant de véracité.