Une question ? Nous vous répondons :
9h30-12h & 14h-17h
0565780195

lundi 3 octobre 2022

Saint Gérard de Brogne

A six semaines du premier tour de l'élection présidentielle 2022, M. Eric Zemmour, répond aux questions de Chrétiens Magazine sur la dignité humaine, les libertés fondamentales et sur le mondialisme.

Interview de Monsieur Eric Zemmour

Zemmour Chretiens Magazine

INTERVIEW de M. Eric Zemmour, président de RECONQUETE, et candidat à l’élection présidentielle de 2022, pour Chrétiens Magazine  (N°347), à six semaines du premier tour.

Merci à
Isabelle Muller EZ2022

Monsieur Zemmour, bonjour, vous êtes président du parti politique RECONQUETE, et vous êtes candidat à l’élection présidentielle de 2022. Voilà trois questions qui reflètent les interrogations, ou préoccupations de nos lecteurs :

 

CM – Des lecteurs de Chrétiens magazine nous disent que vous ne changerez rien à la loi sur l’avortement. Ne vaut-il pas mieux légiférer en faveur de la famille, encourager la natalité et accompagner les femmes en détresse plutôt que de sacraliser la mort, est-ce que la vie est sacrée pour vous ?

EZ – Je pense que l’on juge une société à l’attention qu’elle porte aux plus faibles. Je suis contre l’allongement du délai légal d’avortement et je suis opposé à toutes les mesures visant à sa banalisation et à l’abrogation de l’objection de conscience des professionnels de santé.

Je m’engage au retour d’une politique nataliste forte et je prévois de revenir à l’universalité des allocations familiales, de doubler le plafond du quotient familial, de créer une bourse naissance pour chaque enfant né dans un territoire rural, et de supprimer les aides sociales aux étrangers extra-européens.

CM – Monsieur Macron a décidé de limiter le nombre de personnes dans les Églises lors de la Sainte messe dominicale, et M. Jean-Frédéric Poisson, président de Via (ex PCD) a gagné une procédure de référé-liberté au Conseil d’État pour supprimer cette limitation. Prendrez-vous des mesures pour qu’un tel diktat ne puisse plus jamais se répéter ?

EZ – Les mesures sanitaires prises par le gouvernement actuel depuis deux ans ont été disproportionnées et non fondées sur une approche scientifique étayée. Elles ont été et sont encore injustes et discriminatoires. Je m’engage pour l’avenir à ce que les libertés fondamentales individuelles comme collectives soient garanties dans le respect de l’état de droit. Je supprimerai tout « passe sanitaire » ou « vaccinal » au lendemain de l’élection.

CM – Monsieur Sarkozy, n’a jamais dit dans ses meetings de campagne, ni dans ses programmes pré électorales, être un adepte du Nouvel Ordre Mondial. Or il a fait plusieurs déclarations (qui intriguent nos lecteurs) nous conduisant à un parallèle avec le discours du président John F Kennedy devant l’Association des éditeurs de journaux, en 1961. « Nous sommes confrontés dans le monde à une conspiration monolithique et implacable qui repose essentiellement sur des moyens secrets pour étendre sa sphère d’influence ».
Que vous inspire les positions du président Sarkozy (déclaration à l’Élysée le 16/01/2009, discours à NY le 23/09/2009), partagées par Messieurs Schwab, Atali, et M. Macron qui a dit la même chose à au congrès Américain en 2108 dans son discours sur le multi libéralisme). Êtes-vous préparé à la confrontation de ces puissants milieux mondialistes influents ?

EZ – J’ai souvent dénoncé les dérives de nombre d’organismes internationaux, et aussi de sommets et de rencontres entre les dirigeants qui tentent d’imposer une forme « d’ordre mondial ». Les idéologies qui y sont véhiculées visent clairement à déconstruire les nations souveraines, notamment européennes, au détriment de leurs intérêts propres.

Sans prêter le flanc à l’accusation de « complotisme », une de mes priorités est de protéger l’indépendance de la France. Et pour nous soustraire des influences extérieures, je m’engage à : adopter une stratégie diplomatique et militaire axée sur la défense des intérêts français, à sortir du commandement intégré de l’OTAN, à assurer notre sécurité géostratégique, à renforcer notre dissuasion nucléaire.

 Je tiens à dire aux lecteurs de Chrétiens Magazine, que je suis le seul candidat qui affirme que le catholicisme a fait la France.