Une question ? Nous vous répondons :
9h30-12h & 14h-17h
0565780195

lundi 22 avril 2024

Saint Epipode

Marcel Callo

Marcel Callo, saint patron français choisi par le pape pour les JMJ 2023 à Lisbonne.

Marcel Callo a été béatifié le  dimanche 4 octobre 1987 par le Pape Jean-Paul II.

Marcel_Callo - Chrétiens Magazine

Marcel Callo, né à Rennes le 6 décembre 1921, dans une famille modeste, apprend le métier d’ouvrier typographe. Il entre chez les scouts, puis s’engage à la JOC (Jeunesse Ouvrière Chrétienne) et devient président de section.

En mars 1943 réquisitionné par le S.T.O. (Service du Travail Obligatoire en Allemagne) le jour des funérailles de sa soeur Madeleine tuée par les bombardements, il décide de partir dans un esprit de service : «Je pars comme missionnaire et non comme travailleur. Je pars pour aider les autres à tenir.»

Il se retrouve au camp de Zella-Mehlis en Thuringe, où il est affecté dans une usine d’armement

Quelques semaines après son arrivée, il monte, avec quelques membres de la JOC, un groupe de prière. Ils sont arretés en avril 1944 parce que «trop catholiques» à la suite du décret nazi du 3 décembre 1943 qui s’oppose à «l’apostolat catholique français à l’œuvre parmi les travailleurs requis en Allemagne». Marcel et ses compagnons sont arrêtés le 14 avril 1944 par la Gestapo.

 

En septembre 1944, un mandat d’internement leur est adressé et ils sont conduits au camp de concentration de Flossenburg (Bavière), puis à celui de Mauthausen (Autriche) ou il mourra d’épuisement le 19 mars 1945, atteint par la tuberculose et la dysenterie, un mois et demi avant la libération du camp.

Ces martyrs sont de véritables modèles d’engagement chrétien dans les luttes de tous les jours : c’est par un combat incessant pour une plus grande dignité de l’homme qu’ils ont su, jour après jour, témoigner du Christ ressuscité qui les habitait.

"Soyez saints ! N'ayez pas peur d'annoncer l'Evangile. N'ayez pas peur de résister aux idéologies de notre temps qui vous utilisent. Soyez libres (...) comme le fut le Bienheureux Marcel Callo pendant la Deuxième Guerre mondiale."

Marcel Callo béatifié en 1987 par Jean-Paul II

Avec émotion, je me tourne vers la famille du Bienheureux. Comme je suis heureux de bénir la mémoire de ses parents, Jean-Marie Callo et Félicité Fanène, qui accueillirent neuf enfants à leur foyer profondément chrétien!

Quel hymne à la vie dans cette famille marquée et sanctifiée par la croix! La perte de leur quatrième enfant, âgée de quelques mois; la mort tragique de Marie Madeleine: dans sa vingtième année sous les bombardements du 8 mars 1943; quelques jours plus tard, le départ de Marcel pour le Service du Travail Obligatoire en Allemagne.

Frères et sœurs, neveux et autres parents du Bienheureux, que votre vie demeure à jamais irradiée et comme soulevée par la journée du 4 octobre 1987 ! J’adresse un salut particulier à l’aîné de la famille Callo, Jean, dont le ministère sacerdotal a tant bénéficié de l’invisible soutien de son frère cadet.

Une vie en mission" documentaire sur Marcel Callo
« Une vie en mission » est coproduit par Le Jour du Seigneur et KTO.

La revue mensuelle de RAImage (depuis 1978)

Chrétiens Magazine est un mensuel marial d’actualité en France 🇫🇷 sur abonnement (10 numéros par an directement dans votre boite aux lettres)