Une question ? Nous vous répondons :
9h30-12h & 14h-17h
0565780195

vendredi 24 mai 2024

Saints Donatien et Rogatien

IA – L’intelligence est une propriété du vivant

Sécurisation du monde, l’Occident sous contrôle. Le monde étrange de Schwab et Musk.

Le Yuan impose la dédollarisation du monde

La rapidité fulgurante des progrès technologiques avec les avancées des Web3, blockchain, cryptomonnaie, NFT, et métavers  laissent émerger de manière puissante le ChatGPT, appelé à tord « Intelligence Artificielle ». Ce n’est pas une intelligence mais une automatisation de calculs de données rendu possible par des machines informatiques extrêmement performantes, rendu possible là, par l’intelligence de l’homme. 

Lancé en 2022 par la start-up américaine OpenAI, ce robot conversationnel a ouvert la voie à d’autres solutions génératives de textes (Bard de Google, LLaMA de Meta, My AI de Snapchat, etc.), d’images (DALL-E 2 d’OpenAI, Stability AI de Stable Diffusion, Midjourney, etc.), ou encore de musiques comme Flow Machines de Sony.

Le terme d’ "IA" illustre la déconnexion fréquente de nos jours entre le signifiant et le signifié.

« L’intelligence est une propriété du vivant. Comme la conscience, qui résulte de l’interaction entre mémoire et perception continue. Parler d IA est donc d’entrée de jeu inexact. Il existe des systèmes cognitifs artificiels, tels que le chatGPT, mais le terme d’IA illustre la déconnexion fréquente de nos jours entre le signifiant et le signifié.

Si l’on peut fabriquer des logiciels et des technologies donnant l’illusion de discuter, en maintenant le contexte de la question et en adoptant une forme androïde il n’en reste pas moins que c’est un produit de l’ingénierie humaine, c’est une illusion narcissique attirante si et seulement si on méconnaît les besoins vitaux de l’être humain (apprentissage, liens affectifs, essais erreurs) et que l’on redoute ou déteste sa finitude, sa condition.

C’est un programme créé par l’homme. Il y a donc derrière une anthropologie, aucune prétendue neutralité. C’est un artefact, un outil, et l’illusion narcissique que l’on peut faire l’économie d’ apprendre, de mémoriser et de penser affaissera un peu plus le psychisme des jeunes et entraînera de violents syndromes dépressifs- et pas du tout une consolidation de leur confiance en eux.

Par Mme Marie-Estelle Dupont, psychologue clinicienne et psychothérapeute Diplômée de l’Ecole de Psychologues Praticiens et de Paris 5 (extrait de twitter 17 mars 2023 19:29)  @dupontmarieest1

"La tentation de se sentir performant va aggraver le sentiment de vide et d’inutilité du sujet. Il ne faut jamais oublier qu’un être humain augmenté c’est une conscience diminuée."

La temporalité du virtuel est dangereuse pour le cerveau humain

Quelles conséquences pour leur santé mentale et donc physique, pour leur QI ? Aspirer d’eux mêmes à être pucés et désincarnés ? Sans affect et automatisés dans une temporalité circulaire de répétition ? Penser est à l’esprit ce que mâcher est au corps: c est bon pour la santé. La tentation de la rapidité et de la facilité poussée à son paroxysme risque de nous faire oublier la grossièreté du prêt à penser qui va aggraver le conformisme du raisonnement. La temporalité du virtuel est dangereuse pour le cerveau humain. La tentation de se sentir performant va aggraver le sentiment de vide et d’inutilité du sujet. Il ne faut jamais oublier qu’un être humain augmenté c’est une conscience diminuée. »

La revue mensuelle de RAImage (depuis 1978)

Chrétiens Magazine est un mensuel marial d’actualité en France 🇫🇷 sur abonnement (10 numéros par an directement dans votre boite aux lettres)