Une question ? Nous vous répondons :
9h30-12h & 14h-17h
0565780195

samedi 24 février 2024

Saint Modeste

Réponse de Poutine au chef du groupe Wagner

Evguéni Prigojine, chef du groupe paramilitaire Wagner est entré en rébellion contre l’état major russe après avoir accusé l’armée régulière Russe d’avoir mené des frappes meurtrières sur des camps de ses combattants à l’arrière du front ukrainien. Vladimir Poutine lui répond. 

« Ils ont mené des frappes de missiles, sur nos camps à l’arrière. Un très grand nombre de nos combattants ont été tués », a enragé Evguéni Prigojine dans un message audio.

En représailles, Prigojine ne sait pas contenté de menaces : il a clairement appelé au soulèvement contre le commandement militaire de son propre camps en plein conflit en Ukraine.

Dans la nuit du 23 au 24 Juin 2023, le chef du groupe Wagner est entré à Rostov (situé à 270 km de Bakhmout), le siège du quartier général du commandement sud de l’armée russe qui  coordonne les opérations militaires en Ukraine.

Le chef du groupe paramilitaire Wagner Evguéni Prigojine a affirmé dans la nuit du 23 au 24 Juin 2023 être entré en Russie avec ses troupes dans le but de renverser le commandement militaire, se disant « prêt à mourir » avec ses 25.000 hommes pour « libérer le peuple russe ». »On continue, on ira jusqu’au bout », a-t-il lancé dans un message audio sur Telegram. « Nous détruirons tout ce qui sera mis sur notre route ». 

3 jours plutôt, Evgueni Prigojine publiait un communiqué de presse selon lequel, les combattants du groupe Wagner n’avaient pas reçu les décorations promises par Poutine après s’être emparées de Bakhmout suite à neuf mois de féroces combats, et la bataille la plus sanglante depuis le début du conflit. Commencé à l’été 202, Evguéni Prigojine annonçait dans une vidéo : « Le 20 mai 2023, aujourd’hui, à midi, Bakhmout a été prise dans sa totalité », alors que le président ukrainien Volodymyr Zelensky était au sommet du G7 à Hiroshima au Japon. « Nous ne nous sommes pas uniquement battus avec l’armée ukrainienne à Bakhmout, mais aussi avec la bureaucratie russe qui nous a mis des bâtons dans les roues ».

« Parmi les récompenses d’État pour Bakhmout, seules les stars des Héros de la Fédération de Russie (le plus haut titre de la fédération de Russie) ont été reçues. Rien n’a été décerné aux combattants. Tout le monde a déjà oublié que mes hommes ont combattu et sont morts là-bas ».

Affirmant disposer de «25 000» combattants, le chef mercenaire de 62 ans (qui a passé neuf ans de prison à l’époque soviétique) a appelé l’armée et la population russes à le rejoindre.

La revue mensuelle de RAImage (depuis 1978)

Chrétiens Magazine est un mensuel marial d’actualité en France 🇫🇷 sur abonnement (10 numéros par an directement dans votre boite aux lettres)